Yangshuo en 2 jours : visite des montagnes karstiques

Yangshuo en 2 jours : visite des montagnes karstiques

Entourée des montagnes karstiques et de la rivière Li, la ville de Yangshuo a tout pour plaire. Entre calme et sérénité, balade à vélo et balade en bateau, Yangshuo est propice au repos et à la découverte. Nous avons passé 2 belles journées entre Yangshuo et Xingping, rythmées par des promenades, du shopping et des randonnées. Pour profiter au mieux de Yangshuo, je vous conseille d’y rester 2 ou 3 jours. Ville plutôt touristique, Yangshuo attire toujours plus les touristes du monde entier, pour ces fameuses montagnes karstiques. Retour sur 2 jours de randonnées, d’expériences en montagne et de découvertes entre Yanshuo et Xingping.

Comment se rendre à Yangshuo ?

La ville la plus proche, et la plus importante de la région, est Guilin. Elle est joignable par train, avion ou encore en bus. Guilin est située à un peu moins d’une heure de route de Yangshuo. Vous pouvez vous y rendre facilement en bus. Ils circulent toute la journée et en bateau. De nombreux bateaux débarquent à Yangshuo tous les jours, à la même heure, à 16h.

Nous avons rejoint Yangshuo après une halte à Dazhai, où se trouve les terrasses de riz Longji. De Guilin, nous avons pris un bus pour aller à Dazhai qui nous a coûté 9 € (73Y) par personne. Le trajet a duré 4 heures. Puis nous avons pris un autre bus pour aller à Yangshuo. Nous avons payé cette fois 7 € (55Y) par personne pour 4 heures de trajet.

Pour t’aider à planifier ton road trip en Chine, tu peux retrouver notre itinéraire d’1 mois en Chine ici.

A noter : Yangshuo ne possède pas de station de train, il vous faudra donc rejoindre Guilin ou Xingping pour continuer votre voyage en train.

Comment se rendre à Xingping ?

Nous avons rejoint la ville de Xingping depuis Yangshuo en bus depuis la gare South Bus Station. Elle est assez éloignée du centre, je vous conseille donc de vous y rendre en vélo. Vous pouvez les déposer à la gare afin de les récupérer le soir. Le trajet dure environ 1 heure et nous a coûté 20Y soit 2,50 € par personne pour l’aller-retour.

Jour 1 : Balade à vélo le long de la rivière et randonnée (Yangshuo)

Balade à vélo

Toute la matinée de notre première journée a été réservée à la découverte de la ville de Yangshuo à vélo. Nous nous sommes baladés le long de la rivière Li, en se laissant guider par nos envies. Sans suivre un itinéraire particulier, nous avons longé la rivière, avant d’atteindre la ville. Les champs se mêlant aux rares habitations. La météo n’étant pas clémente, il n’était pas agréable de se balader à vélo. Nous avons donc décidé de rentrer à l’auberge, histoire de nous reposer. Nous étions malades tous les deux à ce moment-là.

Requinqués par une petite sieste, de la glandouille sur nos téléphones et un bon repas, on repart se balader dans le centre de la ville pour y faire quelques courses.

Randonnée au pic de télévision

En fin de journée, bien malades mais toutefois motivés, on se décide à faire l’ascension du point de vue du pic de télévision pour y admirer le coucher du soleil. Moi, aux prémices de la maladie et mon copain, en plein cœur, la randonnée n’a pas été facile. Une heure de montée plus tard et 1 250 marches, arrivés pile à temps pour les belles couleurs, nous avions atteint le pic de télévision.

Nous étions totalement seuls sur tout le chemin et de là-haut, la vue était vraiment superbe. Au pic, un homme sort et nous fais des signes de main qui semblent négatifs. Nous avons conclu que nous ne pouvions pas aller plus haut ni plus loin. On profite de la vue un instant mais pas de temps à perdre, nous redescendons afin d’éviter d’être dans le noir complet sur le chemin du retour. Il était moins une, nous arrivons en bas, la nuit était déjà bien tombée !

Je trouve que cette randonnée vaut vraiment le coup. Elle est accessible à la majorité, fatigante mais plutôt facile, gratuite et au moment de notre venue, pas du tout touristique. Pour ceux qui aiment la randonnée, sans trop savoir où aller en Chine, je vous conseille celle des gorges du saut du tigre. Vous pouvez retrouver ici notre incroyable expérience.

A noter : Le point de départ de la randonnée est bien caché. Il se trouve derrière les échoppes qui ressemblent à un grand marché couvert. Il faudra vous enfoncer dans les ruelles, plutôt étroites et parfois flippantes, et suivre les panneaux en chinois de couleur bleu. Nous devions avoir l’air un peu perdu, car les locaux qui logent ici, nous ont gentiment indiqué le chemin sans n’avoir rien demandé.

Jour 2 : Visite de Xiangong Mountain à pied (Xingping)

L’aventure pour rejoindre le sentier!

Cette deuxième journée a été riche en émotions et en découvertes. Elle a été consacrée à la visite du point de vue Xianggong Mountain. Ce point de vue est accessible par transport privé ou à pied et vu le titre, ce n’est plus une surprise, nous y sommes allés à pied. Cela peut sembler étonnant mais je vous explique notre itinéraire et notre expérience.

Levés très tôt, sachant la journée qui nous attendait, on se rend à la station de bus en vélo pour prendre le bus vers 8h30. Une heure plus tard, nous arrivons à Xingping puis nous traversons la vieille ville, avant d’atteindre le pont, créé de toute pièce, en attendant la finition des travaux, on suppose.

Itinéraire

Ce pont, situé du côté Est de la rivière, extrêmement touristique, amène aux points de départ des bateaux pour faire une croisière sur la rivière Li. Après l’embarcadère, nous avons continué de marcher, sur la droite, et c’est ici que nous avons pu admirer la montagne 20 yuan, celle qui est dessinée sur le billet, et la montagne 9 chevaux.

Nous laissons les touristes derrière nous!

La balade sur cette route était très agréable et nous avons laissé les groupes de touristes derrière nous, tous ici pour prendre les bateaux. Nous nous baladons le long de la rivière puis au cœur d’un petit village, avant de rejoindre de nouveau la rivière, le tout pendant 1h30 voire 2 heures (soit 6 km). C’est calme et si apaisant, sauf les quelques fois où vous croisez un bateau au bruit épouvantable. Nous sommes presque seuls, nous croisons seulement le chemin des locaux. Certains qui préparent leur bateau, d’autres qui effectuent une balade en famille ou en amoureux.

Nous arrivons au ferry Mashan Bamboo Boat Terminal où nous prenons un bateau pour traverser la rivière, ou plutôt les 10 mètres qui séparent les deux rives et nous payons 10 Yuan soit 1,30 € par personne pour 5 secondes de bateau. Nous partons directement, sans attendre, ou presque. Les locaux nous crient dessus, rigolent de nous car on ne comprend pas, on ne sent pas forcément à l’aise mais on sourit gentiment. C’est un business local, on comprend plus tard s’être fait un peu arnaqué, du moins on pense. Attendez le retour pour comprendre.

Une fois sur l’autre rive, arrivés au village Lengshui, nous continuons notre marche, cette fois-ci sur une grande route, plus impressionnante et moins relaxante par moment. Nous croisons sur le chemin quelques voitures, toutes s’arrêtent à notre hauteur pour nous demander si on a besoin d’un chauffeur. On décline l’invitation en remerciant à chaque fois.

On découvre la vie locale.

Sur cette deuxième partie du trajet, nous marchons au cœur d’un village chinois, entre champs, restaurants locaux, et habitations parfois plus que modestes, nous découvrons la vie locale, la « vraie » vie, celle qu’on était venu chercher en partant voyager en Chine. Nous croisons des animaux et quelques locaux, qui ne semblent pas s’inquiéter ou se préoccuper plus que ça de notre présence.

Un sentiment unique d’être là et d’effectuer cette marche. Bien sûr, nous n’avons rencontré strictement aucun autre touriste sur ce chemin à pied. Pendant environ 1h30 à 2 heures de nouveau (soit 6 km), nous marchons jusqu’à Xianggong Mountain.

Une vue incroyable !

Finalement arrivés au point de vue, Xianggong Mountain, nous mangeons d’abord car nos 12 km de marche nous ont vidé de toute énergie. Ensuite, nous montons les quelques marches qui mènent au point de vue. Comptez environ 20 minutes de marche. Puis, nous profitons de la vue qui nous est offerte. Elle est impressionnante. Elle est grandiose.

Le point de vue est totalement aménagé pour les touristes. Ce n’est pas forcément beau et idéal pour faire vos photos librement. Mais la vue rattrape le reste. La vue est assez couverte, beaucoup de nuages couvrent le ciel. En revanche, nous pouvons clairement apercevoir tous les pics de montagnes, c’est un beau spectacle. Nous avons encore de longs kilomètres de marche pour rejoindre la station de bus à Xingping avant qu’il fasse nuit. Après une bonne heure sur place, nous repartons, ravis d’avoir pu admirer une telle vue.

Le prix de l’entrée Xianggong Mountain : 60Y soit 7,80 € par personne

Maintenant, il faut rentrer!

Le chemin retour consiste à finaliser la boucle commencée le matin. Nous repartons donc à travers champs, sur un chemin en terre, en pente, plutôt glissant avec la pluie qui tombe, avant de rejoindre la route à un moment donné. Nous avons même failli nous perdre. Au milieu des champs et des plantations, avec deux chemins possibles à prendre. On ne savait pas s’ils menaient au même endroit ou non.

Après 5 nouveaux kilomètres de marche, nous arrivons au ferry, de l’autre côté de la rive. Cette fois-ci, nous paierons moitié prix comparé à l’aller, soit 5Y (0,65 €). De retour à la station de bus vers 17h, nous prenons notre bus afin de rejoindre Yangshuo South Bus Station. Nos vélos nous attendent patiemment. Ce fut la fin d’une magnifique journée et l’un de nos plus souvenirs de tout notre voyage en Chine.

Où dormir à Yangshuo ?

Nous avons logé au The Stone Bridge-Home Sweet Home in the Valley pendant 3 nuits. Nous avons payé 82Y soit 11 € la nuit par personne. Le rapport qualité-prix de la Guesthouse était très bon, la chambre était très joliment décorée, spacieuse et propre. Le service était tout aussi bien et les trois petits chatons ont été le plus de ce lieu. 🐈

Le seul point négatif de la Guesthouse est sa localisation. Située en périphérie du centre de Yangshuo, il vous faut un vélo ou un scooter pour vous déplacer aisément. Ils fournissent des vélos pour quelques Yuan, à la journée. A notre arrivée en bus, nous avons dû prendre un taxi, pas d’autres choix, pour rejoindre la Guesthouse. En effet, elle est située environ à 3,4 km de la station de bus. En revanche, pas de soucis pour manger puisque vous pouvez prendre votre petit-déjeuner directement à la Guesthouse. Quant aux autres repas, non servis ici, vous avez à 5-10 minutes à pied, deux restaurants au choix. Notamment, un local, pas cher et un américain, de plus haut standing.

Mon avis sur Yangshuo

J’ai trouvé la ville de Yangshuo très jolie, agréable à visiter mais aussi très touristique. Les montagnes karstiques, qui entourent la ville, créent une atmosphère toute particulière, un peu mystique sur les bords. La ville est idéale pour ceux qui veulent prendre le temps et partir à la découverte de la campagne chinoise. Pour ceux qui veulent se promener à vélo ou à scooter à travers les champs et les plantations. La ville offre pleins de possibilités, il y en a pour tous les goûts. En revanche, je n’ai pas particulièrement aimé Xingping. J’ai trouvé la ville très voire trop touristique et où la vieille ville était éteinte et sans vie. Le déplacement à valu le coup pour notre longue balade en direction du point de vue Xianggong Mountain.

Pour t’aider dans l’organisation de ton voyage en Chine, nous te partageons toutes les informations pratiques pour un séjour idéal. Les plus beaux endroits, la nourriture, le danger et bien plus.

Cliquez pour évaluer cet article !
0/5 - (0 votes)

Commentaires

Écrire un commentaire

Rejoins l'aventure sur Instagram

L’aventure continue sur mes réseaux sociaux @travelofemotions

Femme debout devant la cascade Nauyaca à Uvita au Costa Rica.
Femme debout face au lever du soleil au Salvador.
8 Habitudes de Randonnée
E-book gratuit !
Femme devant les montagnes durant le trek du Salkantay au Pérou.

Ton panier d'achat

  • Votre panier est vide.