Trek du Salkantay 5 jours : comment le faire en autonomie ?

Trek du Salkantay au Pérou : comment le faire en autonomie ? Le Pérou est un paradis pour les randonneurs qui aiment partir à l’aventure. Durant nos 3 mois au Pérou, nous avons fait de nombreux treks et randonnées. Nous étions très excités à l’idée de pouvoir vagabonder autant. Dans cet article, je t’explique comment faire le Salkantay Trek en autonomie. Le Salkantay Trek est très connu, car il te permet de rejoindre le Machu Picchu. J’ai déjà rédigé un article sur mon itinéraire de 3 mois au Pérou que tu peux retrouver sous ce lien.


✨ Aller plus loin : je t’aide à organiser ton road trip au Pérou

Après avoir passé 3 mois au Pérou, j’ai créé un E-Book qui regroupe toutes mes aventures au Pérou. Voilà résumé dans ce livre, les plus beaux endroits à visiter et les plus beaux treks et randonnées à faire au Pérou. Tu auras tous nos conseils pour partir en autonomie, nos expériences et surtout des cartes de randonnée créées sur-mesure pour tes randonnées et treks.

Je sais à quel point ce pays fait envie pour les amateurs de nature et de randonnées, mais aussi toutes les galères que c’est d’organiser ton voyage au Pérou, ce pays si grand et si varié. Avec cet E-Book, préparer ton voyage et tes activités au Pérou sera un jeu d’enfant. Clique sur l’image pour avoir un aperçu de l’E-Book et pour le commander.

Que faire au Pérou : road trip & itinéraire pour 3 mois

Profil du trek du Salkantay sans guide

🔴 Difficulté : modéré

⛺ 5 jours et 4 nuits de trek, en auberge ou en tente

↕️ Dénivelé : 2 480 m de dénivelé positif et 4 270 m de dénivelé négatif

⏱️ Durée : 20 heures de randonnée et 62,8 km de longueur de trek

➕ Le plus : détour au Rainbow Mountain (sans touristes du coup)

🔝 Altitude : entre 1 780 m et 4 630 m

🚶‍♀️ Possibilité de faire le trek du Salkantay en totale autonomie (ce que nous avons fait)

Nous sommes partis à l’aventure une nouvelle fois dans les montagnes péruviennes. Nous avons fait le trek de l’Ausangate en totale autonomie. Ce trek a été une de nos meilleures expériences de toute notre année en Amérique latine. Un immanquable au Pérou. Tu peux lire notre article sur le trek de l’Ausangate ici.

Notre expérience de 5 jours de trek du Salkantay

Avant de nous lancer dans le trek du Salkantay des hauts plateaux andins en autonomie totale, nous nous y sommes préparés mentalement et physiquement. Nous avons fait plusieurs randonnées en totale autonomie et un bivouac d’une nuit vers Huaraz. Tu peux retrouver toutes nos expériences ici.

Le Salkantay Trek est clairement l’un des treks les plus connus au Pérou. La plupart des touristes partent avec une agence. Il s’agit donc d’un sentier plutôt touristique. Il y a peu de personnes qui le font en autonomie à ma grande surprise, car il est très facile à organiser et à réaliser. Grâce à mes conseils, tu vas donc pouvoir économiser beaucoup d’argent et relever un super challenge.

Nous avons trouvé le Salkantay Trek plutôt simple en termes de techniques. Il n’y a qu’un col en haute altitude et peu de dénivelé positif chaque jour. La plus grande difficulté est de tenir les 5 jours et de faire les nombreux kilomètres.

Nous avons adoré la première journée avec la fameuse Laguna Humantay que nous avons trouvé superbe. Ensuite, malheureusement nous étions en pleine saison des pluies, donc la météo n’a pas été très clémente, surtout le deuxième jour. Je trouve que le Salkantay Trek est une façon parfaite de découvrir le Machu Picchu.

Pour t’aider dans ton orientation, dans l’E-book, je te donne une carte de randonnée avec tous les hébergements, l’itinéraire précis à suivre et un récit détaillé jour par jour pour plus d’immersion.

Quand faire le trek du Salkantay dans les Andes ?

Le trek du Salkantay se situe dans les hautes montagnes péruviennes. Il est donc recommandé de faire le trek du Salkantay durant la saison sèche. La saison touristique est à privilégier pour éviter de très mauvaises conditions météorologiques. La saison sèche au Pérou s’étend d’avril à novembre. Quant à la saison touristique, c’est de juin à septembre.

Il vaut mieux de ne pas faire le trek durant la saison des pluies, de décembre à mars. Notamment aux pires mois de l’année au Pérou, janvier et février. Toutefois, nous avons fait le trek du Salkantay sans guide en décembre et tout s’est très bien passé. Nous avons eu un mélange de pluie et de soleil. La longue journée de randonnée sous les torrents de pluie n’était pas agréable, mais nous avons fait avec.

Se rendre au trek du Machu Picchu

Le trek du Salkantay se situe dans les environs de la ville de Cusco.

Bien que le point de départ ne soit indiqué nul part, il commence à Soraypampa.

Depuis le terminal de Cusco, tu prends un bus direction Mollepata. Le trajet dure environ 2h30.

De Mollepata, tu peux soit entamer le début de la marche, soit prendre un taxi jusqu’à Soraypampa. D’ici, tu devras toujours marcher quelques minutes avant d’atteindre le dernier logement du campement et le début du trek pour la Laguna Humantay.

Quelle est la difficulté du Salkantay Trek de la région andine ?

Nous n’avons pas trouvé le trek pour aller au Machu Picchu très difficile. Toutefois, nous sommes des habitués de la randonnée. J’ai conscience que pour certains, les journées peuvent être difficiles. Je te recommande avant de t’aventurer dans ce trek de tester tes conditions physiques et ta réaction à l’altitude. La principale difficulté de ce trek réside dans la longueur des journées. Il y a beaucoup de kilomètres à faire chaque jour. L’altitude peut être aussi compliquée à gérer, notamment durant la première journée de trekking. Pour résumer : oui le trek peut être considéré comme un sacré challenge si tu n’as jamais ou peu fait de randonnée et de trek auparavant. En revanche, non il n’est pas si intense si tu as l’habitude de partir dans les montagnes.

L’équipement pour faire le trek du Salkantay en autonomie

Le trek du Salkantay ne requiert pas beaucoup de préparation en amont, ni beaucoup d’équipements. Toutefois, tu pars quand même en totale autonomie, l’aventure peut vite devenir un cauchemar si tu es mal équipé(e). Voici une liste non exhaustive de tout ce que tu dois prendre avec toi pour faire le trek du Salkantay sans guide :

  • la nourriture suffisante pour les snacks ;
  • le matériel adéquate pour camper dans les hautes montagnes du Pérou (si tu pars en tente) ;
  • des vêtements pour toutes les saisons (aussi bien chaleur que froid) ;
  • les extras pour la randonnée qui peuvent s’avérer indispensables ;
  • les extras pour te faciliter la vie.

🍔 La nourriture suffisante

Tu pars pour une longue durée. Si tu pars en tente, prends tout ce dont tu as besoin pour manger durant ces 5 jours et 4 nuits. Si tu dors en auberge comme nous, les repas sont tout le temps fourni pour un supplément. N’oublie pas les protéines et du sucre pour te donner de la force. Personnellement, nous avons pris des snacks et nos lunchs au vu des distances à parcourir. Il y avait aussi quelques tiendas (petits supermarchés) en chemin. Nous avons été plus que satisfaits de pouvoir manger des petits plaisirs pour nous remonter le moral.

⛺ Le matériel adéquate (si tu pars en tente)

Le trek du Salkantay se réalise à la fois en haute altitude et dans une forêt tropicale. Tout peut vite basculer dans ces environnements. Je te conseille donc te bien te renseigner avant de partir sur ce dont tu as besoin. Voici les incontournables pour un trek :

  • un réchaud ;
  • du gaz ;
  • un set de cuisine (une casserole et des couverts) ;
  • une tente 4 saisons si possible ;
  • un matelas ;
  • un sac de couchage (très chaud).

👕 Les vêtements

Les conditions et l’environnement au trek du Salkantay sont impardonnables. Tout peut changer et très vite. Je te recommande fortement de prendre aussi bien des vêtements pour le soleil et la chaleur, que des habits pour le grand froid. La nuit, il fait vraiment froid, pouvant descendre en dessous de 0°C. Et la journée, tout existe. Quand tu passes le col, il y a beaucoup de vent donc protège-toi bien.

🥾 Les extras

Dans les extras, j’entends tout ce qui est nécessaire pour partir en trek en autonomie durant autant de jours. Voici une liste d’extras essentiels :

  • une gourde filtrante ;
  • des pastilles pour purifier l’eau ;
  • des bâtons de randonnée ;
  • un sac adapté à la randonnée ;
  • un sac poubelle ;
  • une lampe torche.

La préparation pour cinq jours au trek du Salkantay

L’expérience est tout aussi importante qu’une bonne préparation pour faire le trek du Salkantay en totale autonomie.

Tout d’abord, assure-toi de bien avoir tout lu des parties précédentes. Ensuite, je te recommande fortement de bien vérifier la météo avant de partir. Nous y étions durant la saison des pluies (en décembre) et la météo nous a joué des tours. Toutefois, c’était ok au niveau de la pluie.

Je te conseille aussi de bien t’acclimater à l’altitude. Le trek commence en haute altitude et cela peut être dangereux si tu n’es pas bien acclimaté(e). Il convient de ne pas sous-estimer l’importance d’une bonne acclimatation. Je te donne dans le E-book 7 conseils pour une bonne acclimatation.

Avant de partir, pense aussi à bien regarder une carte de randonnée pour voir le chemin à parcourir. Tu peux utiliser Maps.me et tu peux télécharger notre carte de randonnée sur-mesure dans le E-book. Les deux sont utilisables sans internet.

Trek du Salkantay : guide ou en autonomie

Tu peux aussi bien partir en autonomie ou avec un guide pour faire le trek du Salkantay au Pérou. Alors tu te demande sûrement que choisir. Je vais te donner les avantages des deux options afin de t’aider dans ton choix.

Les avantages de partir en autonomie :

  • le prix est trois fois moins élevé ;
  • tu es seul(e) et libre de tes mouvements ;
  • tu te surpasses en réalisant un challenge.

Les avantages du guide :

  • tu as quelqu’un qui te montre le chemin ;
  • tu n’as pas besoin de réfléchir aux repas.

❤️ Mon avis sur le trek du Salkantay en 5 jours en autonomie

Le trek du Salkantay au Pérou est un des treks les plus connus du pays. Très aimé par les touristes, beaucoup de personnes sans aucune expérience s’y rendent. Notre avis sur le trek du Salkantay au Pérou est plutôt mitigé. Nous avons adoré l’aventure et le challenge de partir seuls en autonomie dans les montagnes. La première journée a été notre favorite de loin. Et pouvoir arriver au Machu Picchu de cette façon est unique. Nous avons toutefois été un peu déçus du tourisme de masse, des comportements des touristes, des paysages en général et du sentier pas très excitant. Si c’était à refaire, nous le referons sans hésiter. C’est plus la hype du trek que nous n’avons pas compris.


1 an en Amérique latine

Nous venons de rentrer de notre Tour du Monde ou plutôt du Tour d’Amérique latine. Notre aventure a commencé au Mexique en famille et nous avons continué la route jusqu’en Bolivie. Notre objectif est de voyager slow-travel et de traverser le plus de frontières à pied, en prenant l’avion le moins possible. Retrouve tous les articles de blog de mes aventures. Si tu cherches un pays en particulier dans ce vaste continent, tu peux trouver ton bonheur en cliquant sur le bouton ci-dessous.

En attendant, si tu veux suivre mes aventures au jour le jour, rejoins-moi sur Instagram ou mes autres réseaux sociaux.


Tu es sur Pinterest ?

Envie de partir en road trip au Pérou ? N’oublie pas d’épingler cet article pour ton voyage.

Cliquez pour évaluer cet article !
0/5 - (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *