Que faire au Salvador : Road trip & itinéraire pour 3 semaines

Que faire au Salvador : Road trip & itinéraire pour 3 semaines

Que faire au Salvador : Road trip & itinéraire pour 3 semaines ! Le Salvador a une mauvaise image, une très mauvaise image. Les médias occidentaux dépeignent un mauvais dessin de ce pays et pourtant notre expérience a été bien différente. Le Salvador est considéré comme l’un des pays les plus dangereux au monde avec un taux de criminalité élevé. Après presque un mois à vagabonder dans le pays, je me suis faite ma propre opinion du Salvador et j’ai hâte de pouvoir la partager avec toi ici.

Que faire au Salvador : Road trip & itinéraire pour 3 semaines. Le Salvador est un petit pays qui peut se visiter aussi bien en 2 semaines qu’en 1 mois. Nous sommes restés 25 jours au Salvador, découvre mon itinéraire, mon budget, mes conseils pratiques ainsi que mon bilan sur le Salvador.


Nous sommes actuellement en Tour du Monde ou plutôt en Tour d’Amérique Latine pour l’instant. Notre aventure a commencé au Mexique en famille et nous continuons la route jusqu’en Argentine si tout va bien. Notre objectif est de voyager slow-travel et de traverser le plus de frontières à pied, en prenant l’avion le moins possible. Retrouve tous les articles de blog de mes aventures.

Si tu cherches un pays en particulier dans ce vaste continent, tu peux trouver ton bonheur en cliquant sur le bouton ci-dessous.

J’ai déjà découvert le Guatemala que tu peux retrouver également ci-dessous.


Tu es sur Pinterest ?

Tu n’as pas le temps de lire l’article maintenant ? Garde-le pour plus tard !


Que faire au Salvador : Road trip & itinéraire pour 3 semaines

Avant de partir ✨


Tu n’as pas encore d’assurance voyage pour ton prochain voyage ? Je suis partie avec le Plan Santé Avanture de GobyAVA que j’ai choisi pour leur réactivité, amabilité et professionnalisme. Au-delà de te protéger en cas de pépin, sache que parfois elle est obligatoire pour entrer dans un pays. Si toi aussi tu cherches une assurance voyage, tu économises 5% avec le code MOTION sur le Plan Santé Avanture.


Que faire au Salvador : Road trip & itinéraire pour 3 semaines

✔️ 10 conseils pratiques à propos du Salvador !

Conseil pratique 1

Tous les bus locaux sont numérotés et les prix sont affichés à l’intérieur. Le Salvador a le meilleur réseau de bus de toute l’Amérique Centrale pour nous. Impossible de te faire avoir sur les prix et difficile de se tromper avec les destinations indiquées sur le devant des bus.

Conseil pratique 2

Il est possible de payer en Bitcoin. L’une des particularités du Salvador est la possibilité de payer en Bitcoin, un peu partout et pour tout.

Conseil pratique 3

Les pupusas, le plat local par excellence peut s’acheter partout ! C’est pas cher du tout et plutôt bon. Il s’agit d’une galette avec du fromage et des haricots rouges comme base.

Conseil pratique 4

Les rues sont désertes de touristes. Nous avons été surpris de voir que nous étions avec d’autres touristes seulement dans les auberges/hôtels ou dans les activités telles que l’ascension du volcan Santa Ana.

Conseil pratique 5

Tu vas transpirer, beaucoup transpirer. Il fait très chaud au Salvador. À certains endroits, le thermomètre indiquait jusqu’à 38°C. La chaleur est étouffante et rend difficile parfois les déplacements, notamment sur la côte pacifique.

Conseil pratique 6

Les Salvadoriens sont très doux et avenants. Nous avons été si surpris par la gentillesse et l’amabilité des Salvadoriens. Ils sont toujours prêts à t’aider, à parler avec toi. Nous avons ressenti leur envie de montrer un autre Salvador, un Salvador ouvert sur le monde.

Conseil pratique 7

Les Salvadoriens se lèvent très tôt, avec le soleil. Idem le soir. Vers 6h du matin, les rues sont déjà très actives et il est souvent difficile de faire des grasses matinées au Salvador. Le soir, tous les magasins/supermarchés ferment avec le coucher du soleil, à 18h-19h.

Conseil pratique 8

La pollution est choquante. Un peu comme partout en Amérique Centrale il faut le dire. Ceci dit il reste important de le préciser tant la pollution est présente. Tu verras souvent les locaux jetés par la fenêtre du bus leurs déchets ou encore des tas de déchets en pleine nature où les animaux mangent.

Conseil pratique 9

Il y a deux monnaies utilisées : le dollar et le Colón. Nous avons tout payé en dollar. Toutefois, aux marchés locaux par exemple, les prix sont en Colón, si tu n’en a pas sur toi, le prix sera le même en dollar donc tu perds beaucoup au change.

Conseil pratique 10

Le Salvador est un paradis pour les surfeurs. La côte pacifique attire de nombreux surfeurs pour ses belles et grandes vagues. Il s’agit notamment d’un endroit parfait pour apprendre le surf et débuter dans cette discipline.

BONUS : ne te fies jamais aux horaires, ni celles indiquées sur Google (elles sont fausses la plupart du temps) ni celles données par les locaux. Les horaires sont décidées aléatoirement, selon le chauffeur, selon le jour, selon l’humeur.


Que faire au Salvador : Road trip & itinéraire pour 3 semaines

🗺️ Itinéraire de 3 semaines au Salvador

Que faire au Salvador : Road trip & itinéraire pour 3 semaines

Que faire au Salvador : Road trip & itinéraire pour 3 semaines

Santa Ana – 5 jours

Santa Ana est l’un des arrêts principaux pour ceux qui viennent au Salvador. Depuis Santa Ana, tu peux facilement bouger à droite et à gauche pour la journée. Il y a pas mal de cascades et sources d’eau chaude à proximité mais nous n’y sommes pas allés. Santa Ana c’est aussi le point de départ de la randonnée pour le volcan du même nom. Je te donne les détails de notre expérience, plutôt mitigée pour le coup.

La ville en elle-même, nous n’avons pas trop aimé. J’en ai profité pour me faire une nouvelle coupe de cheveux. J’ai payé 3$ seulement pour me faire couper les cheveux, c’est dingue. J’ai adoré le résultat en plus. Nous avons aussi travaillé sur place.

⛰️ Ascension du Volcan Santa Ana

Comment se rendre au Volcan de Santa Ana ?

Pour aller au Volcan Santa Ana, prendre le bus 209 à la station Sala de Espera y Abordaje « LA VENCEDORA » (sur Google Maps). Le trajet dure environ 1h50 et coûte 0,77$ par personne. Je te conseille de prendre le bus vers 7h30 car il y a peu de bus aller et retour. Nous avons pris notre bus retour à 13h30.

Comment était notre ascension au volcan Santa Ana ?

Nous avons débuté notre ascension à 10h10. Nous avons mis 1 heure pour monter au niveau du volcan. La randonnée est facile, très facile. Il s’agit d’une petite balade qui monte. Au niveau de la difficulté et de la clarté du sentier, c’était clair et facile. Au sommet, après 30 minutes en haut, il nous a été demandé de redescendre par le guide. Grosse déception pour nous qui aimons prendre notre temps et savourer le moment. Ce n’était clairement pas possible ici. 50 minutes plus tard, nous étions de retour en bas, à l’entrée. Nous avons donc attendu 45 minutes pour le bus.

Informations pratiques pour l’ascension du volcan Santa Ana

L’entrée du parc est de 6$ par personne. À cela s’ajoute, le prix du guide qui est de 3$ par personne. Avons-nous besoin d’un guide ? Aujourd’hui encore, on se pose la question. À notre arrivée, nous avons été poussés à prendre un guide. Nous étions environ 15 personnes à sortir du même bus, 15 touristes internationaux. Un guide est directement venu vers nous. Toutefois, nous pensons avoir vu des personnes faire l’ascension sans guide. Est-ce vrai ou non ? On ne sait pas trop. Est-ce une obligation ou non ? On ne sait pas trop non plus. Rien n’est clair et tout est fait pour que tu le fasses avec un guide.

Comment se rendre à Santa Ana ?

Depuis San Salvador : prendre le bus 201 au Terminal de Occidente. Le trajet coûte 0,75$ par personne et dure 1h30 à 2 heures.

Depuis la frontière San Cristobal : prendre le bus qui attend 200 mètres plus haut direction Santa Ana. C’est écrit sur le devant du bus. Le trajet coûte 0,53$ par personne et dure 50 minutes.

Que faire au Salvador : Road trip & itinéraire pour 3 semaines

Ruta de Flores – 4 jours

Comment se rendre à la route de Flores depuis Santa Ana ?

Depuis Santa Ana, prendre le bus 210 au Bus Terminal Fransisco Lara Pineda. Le trajet a coûté 0,50$ par personne et a duré 1h15. Il faut s’arrêter à Ahuachapan. Le trajet du bus de la route de Flores est de Ahuachapan à Sonsonate. Ensuite, prendre le bus 249 jusque Apaneca. Le trajet a coûté 0,50$ par personne pour 35 minutes de route.

Comment découvrir les différents villages de la route de Flores ?

Si tu souhaites te balader de villages en villages sur la route de Flores, c’est très simple. Il suffit de prendre le bus 249 qui coûte par trajet (peu importe où tu t’arrêtes) 0,50$ par personne. Prends le bus là où tu as été déposé, sinon demande conseil aux locaux. Il y a aussi à Nahuizalco, des signes sur la route principale CA 8W pour reconnaître les arrêts de bus (le seul endroit où nous les avons vu).

Quoi voir sur la route de Flores ?

Village Nahuizalco : nous avons choisi ce village pour dormir deux nuits et il a été notre préféré. Nous avons beaucoup apprécié l’ambiance locale, le marché pour manger le soir, les célébrations durant notre séjour. C’est un village vivant où la vie ne s’arrête jamais et la place principale est très jolie.

Village Apaneca : ce village est connu pour toutes ces fleurs. Malheureusement, à notre venue, il n’y en avait plus beaucoup. Le village est mignon mais sans plus, nous n’avons pas accroché. C’était vide de monde quand nous y étions et un peu déprimant sur les bords. Dans ce village, vous pouvez aussi faire quelques activités : bicycle zipline et du labyrinthe. Nous sommes allés voir par curiosité mais nous n’avons rien fait. Tous les touristes étaient ici haha. Nous avons également dormi deux nuits sur les hauteurs de ce village. La vue était époustouflante d’ici.

Village Ataco : il s’agit d’un des villages les plus connus de la route de Flores. Nous voulions alors le découvrir mais ce fût une petite déception. Beaucoup de touristes et peu de choses à voir finalement. Nous avions eu aussi une mauvaise nouvelle dans le bus pour venir donc nous n’étions pas dans les meilleures conditions pour profiter.

Que faire au Salvador : Road trip & itinéraire pour 3 semaines

Lago de Coatepeque – 2 jours

Le lac de Coatepeque est un magnifique endroit, situé peu loin de Santa Ana, où il fait bon de se relaxer. Nous y avons passé deux jours dans un très bel hôtel, le Cardedeu. C’était parfait pour travailler, se ressourcer et se reposer.

⚠️ Attention, l’accès au lac est privé. Pour pouvoir descendre jusqu’au lac, il faut vous un hôtel. Pour cela, vous pouvez soit dormir sur place soit prendre un day-pass dans une auberge/un hôtel. Plusieurs activités sont possibles sur le lac.

Comment se rendre au Lago de Coatepeque depuis Santa Ana ?

Depuis Santa Ana, prendre le bus 201 direction El Congo. Le trajet a coûté 0,75$ par personne. De El Congo, direction le lac avec le bus 220 ou 242. Attention aux horaires, nous avons attendu plus d’1h30 avant qu’un bus ne vienne. Au final, nous avons décidé de prendre un Uber. Pour le retour, nous avons eu le bus. Cela coûte 0,43$ par personne et dure environ 30-40 minutes.

Que faire au Salvador : Road trip & itinéraire pour 3 semaines

La Libertard – 3 jours

Nous avons dormi à la Libertad car c’était les logements les moins chers de la côte pacifique. Et encore, nous avons payé 45€ par nuit avec cuisine commune et salle de bain privée. Les plus belles plages de la côte se situent autour de la Libertad. Sans voiture et en bus, c’est possible d’aller sur la côte pacifique mais attention aux horaires. Nous avons visité trois plages, je te donne les spécificités de chacune.

🏖️ Playa El Sunzal

Nous avons beaucoup aimé la beauté de la plage El Sunzal. Plutôt préservée du tourisme, il y a seulement quelques hôtels sur la plage et des petits restaurants locaux. En semaine, elle est vide mais attention le weekend, les locaux viennent et c’est bondé de monde. Elle est aussi très belle pour admirer le coucher du soleil. Nous l’avons aimé mais ce n’est pas notre favorite.

Comment venir à playa El Sunzal : Compte 20-25 minutes en bus. Prendre le bus 80A qui coûte 0,25$ par personne. Prendre le bus à la calle Gerardo Barrios, c’est indiqué « Routa 80 – Ruta 80A » (sur Google Maps). Pour le bus de retour, le dernier 80A est à 17h30. La dernière shuttle est le 102A à 18h45. La navette coûte 1,50$ par personne. ⚠️ Attention, lire notre mauvaise expérience pour le retour.

🏄 Playa El Tunco

C’est la plage touristique par excellence. C’est celle que nous avons le moins aimé (ce qui nous lisent maintenant savent). Sur une partie de la plage, il y a tous les hôtels, bars et restaurants donc c’est super si tu viens faire la fête mais pas top si tu cherches la quiétude. El Tunco est aussi la plage principale pour les surfers. Si tu souhaites apprendre à surfer, tu es au bon endroit.

Comment venir à playa El Tunco : El Tunco est la plage la plus proche de La Libertad. Compte 15-20 minutes en bus. Prendre le bus 80A qui coûte 0,25$ par personne. Prendre le bus à la calle Gerardo Barrios, c’est indiqué « Routa 80 – Ruta 80A » (sur Google Maps). Pour le bus de retour, le dernier 80A est à 17h30. La dernière shuttle est le 102A à 18h45 – 19h. La navette coûte 1,50$ par personne. ⚠️ Attention, voir notre mauvaise expérience pour le retour.

🌊 Playa El Zonte

Nous avons trouvé cette plage magnifique, c’est de loin notre favorite. Toutefois, il y a plusieurs plages. La plage 1 est la principale et la plus touristique. Il y a pas mal de monde, surtout au moment du coucher du soleil. Autour de cette plage, il y a deux pépites. À sa gauche, une plage superbe, petite et totalement préservée à notre venue. À sa droite, une autre magnifique toute petite plage avec de superbes vagues. Il y a aussi de ce côté-ci, une très belle cave / grotte, ça vaut le coup.

Comment se rendre à playa El Zonte : Prendre le bus 192 qui coûte 0,45$ par personne. L’arrêt de bus se trouve au niveau du corner 1a Calle Poniente et 3a Calle Avenida Norte à la Libertad. La dernière navette 102A pour rentrer est à 18h30.

⚠️ Attention, pour les bus de retour, nous avons eu une mauvaise surprise, deux fois de suite. À El Sunzal, nous étions dans la rue principale à attendre le bus à 18h et celui-ci n’est jamais venu. À El Tunco, nous pensions être sereins car proches de la Libertad. Nous étions aussi à 18h dans la rue principale pour prendre la navette. Nous avons croisé en tout 5 navettes et aucune d’entre elles n’a souhaité s’arrêter pour nous prendre. C’est comme ça au Salvador, ce sont les chauffeurs qui décident. À El Tunco, il y avait un autre couple avec nous. À El Sunzal, une voiture nous a proposé gentiment de nous ramener car c’était sur leur route et à El Tunco, nous avons décidé de faire du stop pour pouvoir rentrer à la Libertad (comme l’autre couple).

Comment se rendre à La Libertad depuis San Salvador ?

Depuis San Salvador, prendre le bus 102 au Terminal de Occidente. Le trajet dure 1 heure et coûte 0,57$ par personne.

Que faire au Salvador : Road trip & itinéraire pour 3 semaines

San Salvador – 6 jours

Nous avons passé beaucoup de temps à San Salvador pour travailler. Tu peux passer cette étape ou y aller pour un vol ou comme étape. Passer par la capitale San Salvador était aussi l’occasion pour nous de découvrir deux magnifiques logements : VIU Boutique Cabins et Casa Monticello. Les vues offertes par ces deux logements sont incroyables et c’était parfait pour se ressourcer un petit peu.

Comment se rendre à San Salvador depuis Santa Ana ?

Depuis Santa Ana : prendre le bus 201 à la station de bus INSA. Le trajet coûte 0,75$ par personne et dure 1h30 à 2 heures.

Que faire au Salvador : Road trip & itinéraire pour 3 semaines

Suchitoto – 2 jours

Suchitoto est un adorable petit village où il fait bon vivre. Il y a un marché local où nous sommes allés acheter nos fruits et nos légumes. À Suchitoto, tu peux :

  • Te promener dans les rues et visiter la place centrale
  • Aller à la cascade Los Tercios. Elle est à 30 minutes à pied du village (nous avons marché sans problème mais il fait chaud – tu peux aussi prendre un tuk-tuk). Attention, il n’y a pas d’eau à la cascade en saison sèche mais le monsieur à l’entrée a été honnête et nous l’a précisé avant de payer. Il y a aussi un jolie point de vue sur la rivière Lempa. L’entrée de la cascade Los Tercios coûte 0,50$ par personne.
  • Descendre jusqu’à la rivière Lempa. Nous l’avons fait mais nous avons été choqués de la pollution en bas et des déchets. Les vaches broutaient dans les déchets. Il faut payer un petit quelque chose si vous passez par Puerto San Juan. Nous sommes revenus sur nos pas, nous avons pris la route qui se trouve (sur la droite si tu reviens sur tes pas ou à gauche lorsque tu descends) et marché jusqu’au bout. C’est gratuit ici.

Comment se rendre à Suchitoto depuis San Salvador ?

Depuis San Salvador, prendre le bus 129 au Terminal Oriente Nuevo. Le trajet coûte 1$ par personne.

Terrasse colorée en jaune d'un café dans le village de Suchitoto au Salvador.

Que faire au Salvador : Road trip & itinéraire pour 3 semaines

Dulce Nombre de Maria – 2 jours

Nous avons séjourné deux nuits dans le magnifique airbnb Jaraguah afin de clôturer notre superbe séjour au Salvador. Nous avons passé un très beau séjour dans ces eco-cabins inspirées de Bali. C’était aussi parfait pour nous rapprocher de la frontière avec le Honduras, notre prochaine destination.

Comment se rendre à Dulce Nombre de Maria depuis Suchitoto ?

Depuis Suchitoto, prendre le bus 163 direction Aguilares au Suchitoto Municipal Market. Le trajet coûte 1,50$ par personne. Depuis Aguilares, prendre le bus 125 (climatisé), au niveau de la gaz station TEXACO Aguilares, direction El Paraiso. Le trajet coûte 2,50$ par personne. Depuis El Paraiso jusque Dulce Nombre de Maria, prendre le bus 124B, au niveau de l’endroit où le chauffeur vous dépose, en face d’une tienda. Le trajet coûte 0,45$ par personne. L’ensemble du trajet depuis Suchitoto dure 3h30.


Que faire au Salvador : Road trip & itinéraire pour 3 semaines

💸 Quel budget pour 3 semaines au Salvador ?


Le Salvador est un pays pas cher ?

Le Salvador est considéré comme un pays bon marché où il est pas très cher de voyager. Si nous comparons le budget au Salvador et aux pays voisins, le Salvador est vraiment pas cher. Il se situe dans la moyenne basse je dirais.

Avant de partir, nous avions fait pas mal de recherches pour estimer notre budget au Salvador. Nous avons alors calculé et estimé un budget pour 3 semaines au Salvador à 21€ par jour et par personne. Nous avons terminé avec un budget bien en-dessous encore une fois.

Comment nous voyageons ?

Nous prenons notre temps pour voyager, nous travaillons pendant le voyage ce qui nécessite du temps additionnel à chaque point de chute. Il est bien évidemment possible de voir autant en moins de temps. De voyager si lentement nous permet d’affiner le budget puisque durant ces journées de travail, seuls le logement et la nourriture sont à payer.

De plus, nous adorons marcher. Comme tu peux le voir, nous marchons dès que cela est possible. Nous ne prenons des taxis, uber ou tuk-tuk que très rarement, s’il faut marcher 1h ou 2h, on le fera avec plaisir. Avec les sacs à dos, nous marchons aussi le plus possible, jusqu’à 1h-1h30 environ pour un trajet (ce que l’on peut faire plusieurs fois dans la journée).

💰 Notre budget pour 3 semaines au Salvador

Avant de présenter le détail de nos dépenses, nous avons dépensé pour 3 semaines au Salvador : 16,6€ par jour et par personne

🛏️ Hôtels

Les hôtels sont plutôt chers-très chers au Salvador. Nous avons été très surpris de cela car nous nous attendions à des prix hyper attractifs et finalement, non. Les prix étaient similaires à ceux du Guatemala voire même plus. Pour vous aider à comprendre : nous dormons toujours en chambre privée avec salle de bain privée (environ 35€-40€). Nous choisissons aussi toujours des logements avec cuisine, ce qui réduit les choix logiquement et augmente le prix. Compte environ 10-15€ pour un lit en dortoir et 20-25€ pour une chambre privée avec salle de bain commune.

Les Salvadoriens sont très ouverts et ont envie de faire découvrir leurs trésors au monde. Grâce à cela, nous avons eu plusieurs collaborations avec des hôtels qui nous ont permis d’économiser une bonne partie de notre budget hôtel.

🚌 Transport

Le prix du transport au Salvador est le moins cher de tous les pays d’Amérique Centrale, nous étions choqués dans le bon sens. Pour un trajet de 2h au Salvador, compte environ 1$ par personne. Si tu prends une navette ou un bus climatisé, le prix varie de 2 à 4$ par personne pour 2-3 heures de trajet.

😋 Nourriture

Nous avons tout le temps cuisiné ou presque. Compte pour un repas dans un restaurant classique, environ 4-5€ et pour un repas local dans un petit stand, environ 2-3€. Les plats proposés au Salvador sont très souvent gras et lourds, ils sont aussi toujours pareils et peu importe la ville : pizzas, hamburgers ou sandwichs. Déguster les plats locaux comme les pupusas revient moins cher. Ce sont des tacos ou des tortillas avec oeufs et pâte d’haricot rouge (frijolès) et fromage. En cuisinant dans les logements, nous avons donc mieux mangé tout en économisant un petit peu.

Il y a des supermarchés (de grande taille) dans presque toutes les villes ainsi que des tiendas ou des supermarchés de quartiers (à Suchitoto ou Ducle Nombre par exemple). Dans les tiendas ou les supermarchés de quartier, les prix sont plus chers. Pour faire tes courses, nous te recommandons Despensa Familiar (le moins cher) et Super Selectos (plus cher mais avec un grand choix si tu ressens un manque de la maison).

S’il n’y a pas de grand supermarché, nous te recommandons d’acheter tes fruits et légumes au marché local (attention, ils ferment tôt) et d’acheter le reste dans les petits supermarchés de quartier.

🌋 Activités

Il y a peu d’activités à faire au Salvador, moins que dans les pays voisins. Dans cette catégorie se trouve l’ascension du volcan Santa Ana et quelques petites entrées ici et là.

Autres : dans cette partie, nous incluons le forfait mobile local, les achats souvenirs, les frais ATM et les machines pour laver les vêtements.


Que faire au Salvador : Road trip & itinéraire pour 3 semaines

6 informations pratiques pour visiter le Salvador


Que faire au Salvador : Road trip & itinéraire pour 3 semaines

 1- Les conditions d’entrée au Salvador

Pour visiter le Salvador, tu n’as pas besoin de visa si tu viens moins de 3 mois. Il existe un visa commun pour le Guatemala – le Salvador – le Nicaragua et Honduras pour 90 jours.

En janvier 2023, les conditions d’entrée par la terre sont vraiment simplifiées. Je ne vous parle ici que de frontières terrestres car je n’ai pas fait l’expérience de l’avion pour visiter le Salvador. En venant du Guatemala, la traversée de la frontière du Salvador a été très rapide.

Il te faut seulement un passeport valide et c’est tout. Rien ne nous a été demandé en lien avec le Covid. Nous n’avons pas eu besoin non plus de montrer une preuve de sortie du territoire. Et il n’y a aucun formulaire à remplir en amont du passage de frontière. Nous avions pris de l’argent au cas où (on ne sait jamais). À la frontière du Salvador, vous pouvez changer votre argent avec un taux de change plus que correct.

Que faire au Salvador : Road trip & itinéraire pour 3 semaines

🚌 2- Comment se déplacer au Salvador ?

Voyager au Salvador se fait uniquement avec les bus locaux ou par votre propre moyen avec une voiture.

Nous avons adoré voyager et visiter le Salvador avec les bus locaux. C’est le meilleur réseau de transport selon nous d’Amérique Centrale. On parle aussi de chicken bus en évoquant les bus locaux, il s’agit de vieux bus scolaire américain, plutôt hyper stylés mais très bruyants et polluants.

Comment fonctionne le bus au Salvador ?

Au Salvador, il existe dans certaines villes, des stations de bus (oui cela paraît banal dit comme ça mais ce n’est pas le cas dans tous les pays). C’est facile de trouver ton bus (le bon bus) et de connaître sa destination. Les destinations sont écrites sur l’avant du bus, plutôt pratique. Tu as peu de chances de te tromper.

En revanche, dans d’autres villes (retrouve tout le détail dans la partie itinéraire) tu montes et tu descends du bus à des endroits qui apparaissent non officiels pour toi. Renseigne-toi auprès des locaux pour savoir où l’arrêt de bus se trouve. Pour descendre, attend le prochain arrêt possible (le bus s’arrête régulièrement) ou demande au chauffeur de te déposer à l’endroit que tu souhaites. Pour nos trajets, nous utilisons soit Google Maps soit Maps.me et nous descendions toujours environ à l’endroit qui nous arrangeait.

Les tarifs du trajet sont également indiqués à l’intérieur du bus (et ils sont tellement pas cher, nous étions agréablement surpris après le Guatemala).

Nous n’avons eu aucun problème. Je pense toutefois qu’il faut parler un minimum d’espagnol car tu peux avoir besoin d’expliquer où tu souhaites aller et où tu dois descendre.

Comprendre les horaires des bus au Salvador

Pour les horaires du bus, c’est impossible de savoir à l’avance. Viens le plus tôt possible, c’est mon conseil. Non plus précisément, les horaires des bus au Salvador sont inexistantes pour nous. Nous avons même parfois demandé aux locaux à quelle heure le bus démarre et ils nous répondent quelque chose qui s’avère ne pas être vrai du tout. Les bus sont assez réguliers.

Pour prendre un bus de retour, sachez que les bus locaux s’arrêtent en général vers 17h-18h grand maximum. Nous avons eu quelques mauvaises surprises, je vous en parle dans la partie itinéraire. Oui car au Salvador, c’est le chauffeur du bus qui décide. Il décide s’il s’arrête ou pas pour vous laisser descendre et pour vous laisser monter. Parfois, cela s’avère être une mauvaise expérience.

Que faire au Salvador : Road trip & itinéraire pour 3 semaines

☀️ 3- La meilleure saison pour venir au Salvador : que prendre avec toi ?

Il existe deux saisons au Salvador : la saison sèche, de novembre à avril, et la saison des pluies, de mai à octobre.

Au Salvador, tu vas avoir chaud, très chaud. À Santa Ana par exemple, les températures atteignaient les 38°C. Le climat tropical du Salvador est agréable mais parfois aussi difficile à gérer. Il fait très chaud et très humide, notamment sur la Côte Pacifique. Tu transpires au bout de 2 minutes, même après la douche.

Bien sûr, en altitude et au niveau des volcans du Salvador, les températures sont plus fraîches et une petite veste et un legging sont les bienvenus.

Que mettre dans ta valise pour le Salvador ? Voici ce que tu dois prendre dans ta valise pour un voyage au Salvador :

  • Un adaptateur international car les prises sont différentes ici
  • Des habits de randonnées pour l’ascension des volcans : bonnet, gants, tour du cou, chaussures de randonnées, veste imperméable et polaire.
  • Un maillot de bain et des claquettes pour la Côte Pacifique
  • À la fois des vêtements pour les grandes chaleurs et des vêtements mi-saison si tu vas en altitude
  • Crème solaire et anti-moustique.

Que faire au Salvador : Road trip & itinéraire pour 3 semaines

📱 4- Comment se connecter à Internet au Salvador ?

Pour te connecter à Internet et être libre dans ton utilisation, tu as deux options : Claro ou Tigo. Nous avons choisi Claro pour le Salvador et tout était parfait. Pour 30 jours de données internet, nous avons payé 10$ par personne pour 5G et réseaux sociaux illimités + 2G Youtube & TikTok.

Pour acheter nos données internet au Salvador, nous avons été au Claro Shop de Santa Ana. Il se trouve dans la Calle Libertad Oriente (au niveau du parc Libertad).

Mon conseil

Si tu pars pour un long voyage, tu seras peut-être comme moi et tu auras envie de garder ton numéro français. Pour cela, j’ai pris un abonnement FREE mobile pour 2€ par mois. Attention, pour pouvoir garder ton numéro français, tu dois activer en plus, l’option internationale ce qui signifie un coût supplémentaire de 10€ (une seule fois). On m’a toutefois précisé que cela ne fonctionne pas dans tous les pays et je confirme, au Salvaor, je n’ai pas de connexion tandis qu’au Guatemala, je n’ai eu aucun problème.

Que faire au Salvador : Road trip & itinéraire pour 3 semaines

🏧 5- Où retirer de l’argent au Salvador ? Monnaie & ATM

Au Salvador, il y a deux monnaies : le dollar et le Colón (1€=1,08$ / 1€=9,49SVC) au moment de notre voyage (février 2023).

Au Salvador, tu dois quasiment tout le temps payer en espèces. Cela signifie que tu dois retirer souvent de l’argent. Or les ATM (là où tu retires ton argent) impose des montants maximum (sinon ce n’est pas drôle) et des frais supplémentaires.

Il y a plusieurs ATM possibles et nous avons toujours retirer à Banco Agrícola : les frais de retrait sont de 5,50$ soit environ 5€.

À noter que j’ai réussi à trouver le bon plan pour économiser au maximum : je paye le plus possible avec ma carte Boursorama Ultim. Dès que possible et quand les hôtels n’ont pas de taxes supplémentaires, je payes avec. Mais c’est surtout dans les supermarchés que j’utilise le plus ma carte Boursorama Ultim, il n’y a aucune taxes supplémentaires, tu payes le prix des produits et c’est tout (Despensa Familiar et autres supermarchés, elle fonctionne). Grâce à cela, on économise les frais des ATM et en plus je ne payes pas les 9€ de frais de la carte par mois.

Mon conseil

Je te recommande de partir avec une carte en ligne. En Asie, nous n’en avions aucune et nous avons perdu beaucoup d’argent pour rien. Avec la carte Ultim de Boursorama, tu peux payer en illimité gratuitement (tu dois payer avec au moins 1 fois par mois en réel et non en ligne pour ne pas payer 9€ de mensualité) et tu peux retirer jusqu’à 3 fois par mois gratuitement (sans taxes).

Tu gagnes directement 70€ en te créant un compte Boursorama (nécessaire pour obtenir la carte) +50€ avec la mobilité Easymove. LE CODE : LODE0024 (un vrai avantage pour toi et en plus cela supporte ce blog et toutes ces heures passées).

Que faire au Salvador : Road trip & itinéraire pour 3 semaines

🇪🇸 6- Quelles langues je peux parler au Salvador ?

Pour pouvoir communiquer avec les locaux, il vaut mieux parler espagnol. Toutefois, nous avons pu à plusieurs reprises échanger quelques mots en anglais. Je te conseille d’apprendre quelques bases en espagnol pour pouvoir te débrouiller au mieux lors de tes déplacements, courses et autres.


Que faire au Salvador : Road trip & itinéraire pour 3 semaines

⚠️ Le Salvador : l’un des pays les plus dangereux au monde ? ⛔


On entend souvent dire que l’Amérique Centrale n’est pas la partie du globe la plus sécurisée. On entend beaucoup d’histoires, nos proches nous disent de faire attention et on lit sur les sites des gouvernements officiels d’Europe d’êtres prudents voire d’éviter ces pays. Mais alors, le Salvador est-il vraiment l’un des pays les plus dangereux au monde ?

Actualité

Le Salvador est toujours aujourd’hui considéré comme l’un des pays les plus dangereux au monde. Pourquoi ? Une violence accrue et un taux de criminalité très élevé, le Salvador a une très mauvaise image dans le monde. Nos médias en Europe dépeignent un mauvais tableau et dissuadent plus d’une personne de mettre les pieds au Salvador.

Finalement, la situation politique du Salvador a beaucoup évolué depuis les quatre dernières années avec l’arrivée d’un nouveau président. L’une de ses envies est de rétablir l’ordre et la sécurité dans le pays et cela fonctionne plutôt bien. Disons que désormais, le Salvador est l’un des pays les sécurisé de l’Amérique Centrale en termes de violence.

Notre expérience

Au-delà de ces changements politiques, je ne peux que vous parler de notre expérience ! Nous nous sommes jamais sentis en danger au Salvador, nous n’avons jamais ressenti de la peur en voyageant au Salvador et nous n’avons pas rencontré de mauvaises situations ou de situations inconfortables.

Bien sûr, nous essayons aussi au maximum de respecter quelques règles de bases pour éviter de créer ces mauvaises situations :

  • Ne pas montrer des bijoux / objets de valeur
  • Ne pas avoir trop d’argent sur soi / séparer les sommes (une dans le sac et une dans la sacoche cachée sous le pantalon de Lukas)
  • Ecouter les conseils des locaux et suivre son intuition si on sent un potentiel danger ou si on ne se sent pas à l’aise à un endroit
  • Eviter de se balader dans des zones peu fréquentables tard le soir (notamment dans la capitale San Salvador).

La question des guides

Les activités de randonnée sont souvent encadrées par des guides, payants. La seule activité que j’ai faite au Salvador, organisée avec des guides est le volcan Santa Ana. Parfois tu entends dire que le guide est obligatoire, parfois non. Au final, tu ne sais jamais si c’est la réalité ou si c’est un peu accentué pour te faire payer un guide et gagner leur argent.


Que faire au Salvador : Road trip & itinéraire pour 3 semaines

💕 Conclusion : qu’ai-je pensé et ressenti de mon voyage au Salvador ?


Le Salvador est mon coup de coeur de notre voyage en Amérique Centrale. Pour moi, c’est littéralement un 9/10. J’ai presque tout aimé durant mon voyage d’un mois au Salvador. Presque oui car pour un sans faute, il en faut beaucoup.

J’ai voyagé au Salvador sans aucune attentes particulières et sans même savoir ce qui était possible de faire dans le pays. J’avais seulement vu quelques photos du volcan Santa Ana. Je ne m’attendais à rien, donc le risque d’être déçue est proche de zéro. Le Salvador a conquis mon coeur, j’ai adoré mon expérience dans ce pays.

Une gentillesse à toute épreuve

Ce qui m’a la plus surpris au Salvador, c’est la gentillesse et l’amabilité des locaux. Toujours prêt à t’aider, ils étaient souriants, accueillants et bienveillants. Je dis cela notamment en comparaison avec les pays voisins où nous avons moins ressenti cela. Les Salvadoriens sont doux et à l’écoute, ils sont très prévenants. Ils nous ont offert leur aide, demandé si nous avions besoin de quelque chose en pleine rue, entamé une conversation pour savoir d’où l’on vient, aidé à trouver le bon bus et tant d’autres. Toujours en douceur et en délicatesse (ce qui finalement est plutôt rare ici).

Leur ouverture d’esprit

Une autre caractéristique qui nous a surpris dans le bon sens, c’est leur envie profonde de nous faire apprécier les plaisirs du Salvador, leur pays de coeur. Ils ont vraiment envie de participer à notre bien-être au Salvador. Ils souhaitent que nous ayons une bonne image du pays, que nous apprécions notre expérience et pour cela ils font tout leur possible. Mission réussie, on s’est vraiment senti à l’aise au Salvador. Bien sûr, il y a eu quelques regards insistants mais rien de déstabilisant (comparé à d’autres pays voisins encore une fois).

Un pays peu touristique et bon marché (pas sur tout)

Le dernier point pour lequel on ne pouvait que aimer notre voyage au Salvador, c’est l’aspect touristique. Nous avons des difficultés à apprécier un pays quand il est déjà bien touristique. Le Salvador est encore si préservé du tourisme que l’authenticité est bien présente. Tu es toujours avec des locaux, tu communiques avec eux et tu voyages avec eux. Un vrai bonheur et une bulle d’air frais. De plus, les prix sont tellement attractifs que c’est aussi plus facile de profiter librement sans se soucier du budget. Mis à part les logements qui sont excessivement chers.

Cliquez pour évaluer cet article !
5/5 - (5 votes)

Commentaires

6 commentaires

  • Étienne Rousseau

    Bonjour, nous envisageons un voyage de 3 semaines au El Salvador en novembre 2024. Nous regardons la possibilité de le faire en vélo de route pour une bonne partie. Est-ce que vous considérer que les routes sont en bonne état pour y faire du vélo?

    • A

      Bonjour Étienne,
      Merci pour votre commentaire.
      D’après notre expérience, les routes sont en très bonne condition pour y faire du vélo.
      Donc cela ne devrait pas être un problème pour la réalisation de votre projet. Juste pensez bien au soleil qui peut être très intense.
      Profitez bien de votre voyage.
      Loraine

  • Alexis Desrosiers

    Excellent blog! Nous qui partons vers le El Salvador, ce blog est grandement intéressant 🙂

    • A

      Bonjour Alexis ! Merci pour votre commentaire. Nous sommes ravis de savoir que notre blog vous plaise et vous aide autant !
      Profitez bien de ce beau pays et n’hésitez pas à revenir vers moi pour me dire ce que vous en avez pensé.
      Loraine

  • bonjour
    j ai bien aimé ton résumé sur le Salvador
    Pour la violence c est devenu un pays les plus save du monde mais les occidentaux n ont pas investi au Salvador ,alors il garde un aspect très négatif ,en comparaison avec le Costa Rica ou la violence a explosé .mais il y a aussi le cote sud pacifique qui est merveilleux ,c est très beau et vide de tourisme ,très nature ;plana cuco …..il y a pas beaucoup de publicité pour cette région ,le surf ,cascadent champions du monde de longboard…

Écrire un commentaire

Rejoins l'aventure sur Instagram

L’aventure continue sur mes réseaux sociaux @travelofemotions

Femme debout devant la cascade Nauyaca à Uvita au Costa Rica.
Femme debout face au lever du soleil au Salvador.
8 Habitudes de Randonnée
E-book gratuit !
Femme devant les montagnes durant le trek du Salkantay au Pérou.

Ton panier d'achat

  • Votre panier est vide.