Que faire au Honduras : itinéraire & budget pour 3 semaines

Que faire au Honduras : itinéraire & budget pour 3 semaines

Que faire au Honduras : itinéraire & budget pour 3 semaines ! Le Honduras a une mauvaise image, une très mauvaise image. Les médias occidentaux dépeignent un mauvais dessin de ce pays et pourtant notre expérience a été différente. Le Honduras est considéré comme l’un des pays les plus dangereux au monde avec un taux de criminalité élevé. Ce sont notamment San Pedro Sula et Tegucigalpa qui transportent cette mauvaise réputation. Après 3 semaines à vagabonder dans le pays, je me suis faite ma propre opinion du Honduras et j’ai hâte de pouvoir la partager avec toi ici.

Que faire au Honduras : itinéraire & budget pour 3 semaines ! Le Honduras est un vaste pays avec plusieurs points centraux à visiter. Nous sommes restés 22 jours au Honduras. Découvre mon itinéraire, mon budget, mes conseils pratiques ainsi que mon bilan sur le Honduras.


Nous sommes actuellement en Tour du Monde ou plutôt en Tour d’Amérique Latine pour l’instant. Notre aventure a commencé au Mexique en famille et nous continuons la route jusqu’en Argentine si tout va bien. Notre objectif est de voyager slow-travel et de traverser le plus de frontières à pied, en prenant l’avion le moins possible. Retrouve tous les articles de blog de mes aventures.

Si tu cherches un pays en particulier dans ce vaste continent, tu peux trouver ton bonheur en cliquant sur le bouton ci-dessous.


Tu es sur Pinterest ?

Tu n’as pas le temps de lire l’article maintenant ? Garde-le pour plus tard !


Que faire au Honduras : itinéraire & budget pour 3 semaines

Avant de partir ✨


Tu n’as pas encore d’assurance voyage pour ton prochain voyage ? Je suis partie avec le Plan Santé Avanture de GobyAVA que j’ai choisi pour leur réactivité, amabilité et professionnalisme. Au-delà de te protéger en cas de pépin, sache que parfois elle est obligatoire pour entrer dans un pays. Si toi aussi tu cherches une assurance voyage, tu économises 5% avec le code MOTION sur le Plan Santé Avanture.


Que faire au Honduras : itinéraire & budget pour 3 semaines

✔️ 5 choses à savoir avant de visiter le Honduras !

Conseil pratique 1

Les routes au Honduras sont catastrophiques. Des trous, des cailloux, elles ne sont pas du tout maintenues en bon état. La conséquence directe est que les bus s’arrêtent très tôt. Ils évitent de conduire la nuit donc tes matinées seront tes meilleures amies 😉

Conseil pratique 2

Les baleadas, le plat local par excellence, peut s’acheter partout ! C’est pas cher du tout et plutôt très bon. Il s’agit d’une galette (version crêpe) avec du fromage et des haricots rouges comme base.

Conseil pratique 3

Les Honduriens sont gentils mais aussi un peu bruts. Dès la frontière, nous avons été surpris par leurs comportements, bien différents de ses voisins. Ils essaient toujours de t’aider mais ils sont aussi très directs, parfois cela peu déstabiliser.

Conseil pratique 4

La pollution est choquante. Un peu comme partout en Amérique Centrale il faut le dire. Ceci dit il reste important de le préciser tant la pollution est présente. Tu verras souvent les locaux jetés par la fenêtre du bus leurs déchets ou encore des tas de déchets en pleine nature où les animaux mangent.

Conseil pratique 5

Honduras est un paradis pour le snorkeling et la plongée sous-marine. La côte caraïbes et les îles attirent de nombreux touristes pour leurs magnifiques barrières de corail. Il s’agit d’un endroit parfait pour apprendre la plongée sous-marine et débuter ou se perfectionner dans cette discipline. Les prix de la plongée sous-marine sont d’ailleurs très compétitifs.


Que faire au Honduras : itinéraire & budget pour 3 semaines

🗺️ Itinéraire de 3 semaines au Honduras


Que faire au Honduras : itinéraire & budget pour 3 semaines

🍫 Jour 1 à 4 : Visite de la ville Copàn Ruinas et du Site Archéologique Copán Ruinas

Copán est notre premier vrai stop au Honduras. Notre arrivée depuis le Salvador a été un peu plus mouvementée que prévu mais nous sommes bien arrivés.

À Copán Ruinas, la vie est lente et tranquille. Le centre est petit et il y a peu de choses à faire. Nous avons adoré ce village-ville et notre séjour ici. À part se balader dans la ville, c’est bien évidemment le point de chute pour visiter les belles ruines du site maya du même nom.

Nous avons aussi fait un tour à l’usine de chocolat-thé et j’ai passé un excellent moment là-bas. Le nom exact sur Google est « The Tea & Chocolate place« . Nous nous sommes installés face à la vue et nous avons commandé un chocolat chaud ainsi qu’un thé. C’est l’endroit rêvé pour moi car ce sont mes deux plus grosses passions food. La vue est sublime et le chocolat était délicieux. Toutefois, nous avons trouvé les prix pour la vente assez cher, nous avons acheté pour meilleur prix dans d’autres pays / villes du Honduras.

✨ Visite du Site Archéologique Copán Ruinas

Comment se rendre au Site Archéologique Copán Ruinas ?

Il est tout à fait possible d’aller au Site Archéologique Copán Ruinas à pied depuis la ville. Nous avons adoré cela car nous avons trouvé un semblant de liberté à nouveau, ce qui est assez rare en Amérique Centrale. Comptez environ 30 minutes de marche pour accéder à l’entrée du site.

Comment était notre visite au Site Archéologique Copán Ruinas ?

J’ai beaucoup aimé le site. Il est assez petit et différent des autres sites mayas qu’il est possible de découvrir en Amérique Centrale. Vous y trouverez des statues, des temples, des ruines mais surtout des oiseaux. En effet, le site est connu pour l’observation d’oiseaux, tous aussi beaux les uns que les autres. Nous avons observé de nombreux Ara rouge (Scarlet Macaw), l’oiseau emblématique du Honduras. C’était magnifique.

Informations pratiques pour la visite du Site Archéologique Copán Ruinas

L’entrée du site archéologique est de 15 € par personne. Nous avons mis 3h30 pour visiter l’ensemble du parc en prenant vraiment notre temps. Le drone n’est pas autorisé ⛔. Nous avons fait la visite seuls en autonomie mais il est possible de prendre un guide si cela est souhaité.

✨ Comment se rendre à la ville de Copán Ruinas ?

Pour rejoindre la ville de Copán Ruinas, tu peux venir de 3 endroits : Santa Rosa de Copán, San Pedro Sula et du Guatemala depuis Caserio El Florido.

Depuis Santa Rosa de Copán, il faut prendre le micro-bus au Santa Rosa bus terminal. Le trajet dure 3h30 et coûte 120L par personne (environ 5€).

Depuis San Pedro Sula, prendre le micro-bus au Terminal Metropolitana de Buses. Compte 3h30 de trajet pour 160L par personne (6,50€).

Que faire au Honduras : itinéraire & budget pour 3 semaines

🏖️ Jour 4 à 8 : Découverte de l’île de Roatán

L’île de Roatán est très touristique. Ce sont surtout des américains qui viennent ici pour leurs vacances. Les prix sont donc ajustés sur la clientèle, tout est très cher. Nous avons toutefois réussi à dormir dans un super Airbnb pour 39€ par nuit où nous avons cuisiné.

✨  Que faire à Roatán ? Marcher le long des plages

Après une première nuit au mauvais endroit (voir la section où dormir à Roatán) et un premier échec, nous voulions rattraper le temps perdu. Nous voilà donc en route depuis West End pour découvrir les belles plages de l’île. Il faut compter 2h de marche environ pour longer la côte de West End à West Bay. Nous avons adoré cette balade, elle nous a permise de voir quels sont nos endroits préférés le long de la côte. Voici donc un petit résumé des plages de l’île avec chacune leurs caractéristiques.

🏖️ Plage West End

La plage de West End est celle que tu vois quand tu arrives dans la petite ville. Plutôt petite et assez touristique, elle reste toutefois très jolie avec une couleur bleu azur magnifique. Tu as tous les restaurants, bars et locations de scooter/voiture autour de cette plage.

👙 Plage West Bay

La plage de West Bay est l’une des plus touristiques de l’île. Tous les américains vont sur cette plage et ils y logent. De nombreuses activités sont organisées autour et depuis la plage de West Bay. Elle est magnifique c’est indéniable mais il y a beaucoup trop de monde selon nous. Tu trouveras beaucoup de resorts en bord de plage, des restaurants, bars et activités. Au final, nous n’avons pas aimé l’ambiance. Nous avons tenté de revenir un matin tôt mais c’était déjà bien trop actif pour un matin haha. Bref cette plage est à voir mais un fail pour nous qui aimons la tranquillité.

🌅 Plage Luna Beach

Celle-ci c’est notre petit coup de coeur. Tu commences sûrement à connaître nos goûts maintenant, et bien cette plage satisfait toutes nos attentes. Elle est située juste à côté de West End, il faut compter environ 15 minutes de marche pour la rejoindre. Malgré sa proximité avec la touristique West End, nous étions tranquilles et seuls au monde à Luna Beach. Petite plage préservée avec seulement quelques hôtels ici et là, éloignés les uns des autres, nous l’avons adoré. Elle est aussi parfaite pour admirer le coucher de soleil, ce que nous avons fait deux fois de suite. Les images parlent d’elles-mêmes je pense.

✨  Louer une voiture et découvrir Camp Bay Beach 🌴

Pour aller à Camp Bay, il faut soit louer une voiture soit louer un scooter. Nous avons loué une voiture à RoaCar pour 50$ la journée de 24h. Il n’y avait plus de scooter disponible. Aucune assurance possible, aucune caution à donner, tout était très rapide. Pour louer un scooter, cela coûte entre 25$ et 40$ pour 24h. ⚠️ La dernière partie de la route est faite de cailloux et des trous avec des pentes. Certains ne recommandent pas le scooter, à toi de voir.

Cette plage est pour nous la définition du paradis. C’est très rare que nous appelons un endroit paradis après notre déception de Koh Rong au Cambodge (lire l’article ici). Mais ici, on était obligé. Il n’y avait personne ou presque. La plage est immense et vraiment incroyable avec le sable blanc et le bleu de l’eau. Les palmiers tout le long ajoutent aussi au charme de la plage. C’est de loin notre favorite de l’île. Nous y sommes restés jusqu’au coucher de soleil tellement on y était bien. Il y avait beaucoup de vent par contre.

✨  Comment se rendre sur l’île de Roatán ?

Depuis La Ceiba jusqu’à Roatán, il faut te rendre au port. Pour cela, nous avons pris un taxi depuis l’arrêt de bus, cela prend 15 minutes et coûte 80L par personne après négociation. Une fois arrivés au port, il faut payer les taxes à un petit stand qui nous a été indiqué, cela coûte 35L par personne.

Le ferry Galaxy Wave pour aller sur l’île de Roatán coûte 36$ par personne pour 1h40 de route. Le ferry est tous les jours à 9h30 et à 16h30. Nous avons dû porter le masque pour entrer dans l’office (mars 2023) et notre température a été prise + montrer nos passeports. Les sacs sont également scannés et nous avons dû laisser notre couteau au contrôle pour le récupérer à l’arrivée.

✨  Où dormir sur l’île de Roatán ?

⚠️ Erreur de logement, choix stratégique ! Nous avons fait une grosse erreur en choisissant notre logement. Nous avons d’abord réservé à Coxen Hole mais ce fût une grosse erreur. Coxen Hole est bien pour visiter sur une journée mais pas pour y loger. Il n’y a rien autour, aucune des plages, des bars touristiques ou des magasins touristiques / location. Je te recommande 1000x de loger sur West End ou West Bay. C’est moi qui dit ça alors que nous privilégions et validons toujours les spots plus en dehors du centre mais pas cette fois.

Que faire au Honduras : itinéraire & budget pour 3 semaines

🌞 Jour 8 à 13 : Partir sur l’île d’Utila

L’île d’Utila est moins touristique mais surtout la population est bien différente. Ici tu ne trouveras quasiment que des backpackers. Les prix sont donc un peu réduits par rapport à l’île voisine. Utila est aussi connue notamment pour être un des endroits les moins cher au monde pour faire de la plongée sous-marine.

🐠 Faire du snorkeling à Neptunes Beach

Faire de la plongée sous-marine est très connue à Utila, quasiment tout le monde vient pour cela. Si comme nous, tu ne souhaites pas en faire, partir faire du snorkeling est aussi l’une des activités phares de l’île. Il est possible de louer ton équipement un peu partout et de réaliser cette activité à différents endroits aussi.

Nous avons décidé de partir à Neptunes Beach en bateau et de louer notre équipement juste en face de Chepe’s Beach pour 8$ la demi-journée par personne (pour un masque et un tuba). Tu peux aussi louer directement au seul restaurant de Neptunes Beach (je ne connais pas les prix). C’est vraiment tout petit et fais attention de respecter la nature et de ne pas te baigner où c’est interdit pour protéger le corail. À cette plage, se trouve l’une des plus belles barrières de corail et je confirme c’était trop beau. Nous avons adoré notre session snorkeling.

✨ Comment aller sur Neptunes Beach ?

Il y a un bateau par heure environ. Pour trouver le bateau, il faut te rendre à côté du Corail View Dive Center, n’hésite pas à demander de l’aide si tu ne trouves pas le lieu exact. Le trajet dure 30 minutes et a coûté 50L par personne. Pour le retour, le dernier bateau est à 17h30 et tu paies le ticket au niveau du restaurant à Neptunes Beach.

🏖️ Partir en excursion à Water Cay pour la journée

Water Cay est une île dans une île. Située à quelques minutes en bateau d’Utila, Water Cay est un petit paradis isolé de tout. C’était magique de visiter Water Cay. C’est vraiment tout petit et il n’y a vraiment rien à faire à part chiller. Sur place, il n’y a vraiment rien donc n’oublie pas de checker les informations pratiques avant ton départ. Nous avions hésité à partir à cause du prix et du manque de personnes mais la deuxième fois était la bonne et nous n’avons clairement pas regretté d’y être allés.

✨ Informations pratiques pour visiter Water Cay

  • Prévoir un repas ou snacks
  • Prévoir un anti-moustique car les mouches de plage sont féroces
  • L’excursion dure environ 4 à 5 heures (avec Bush’s Bay Islands Charters, notre agence)
  • Pour partir en excursion, il faut au minimum 4 personnes.
  • L’excursion coûte 20$ par personne plus 5$ pour louer l’équipement snorkeling.

✨  Comment se rendre à Water Cay depuis Utila ?

Depuis Utila, il faut prendre un bateau à l’une des agences qui offre le tour. ⚠️ il faut au minimum 4 personnes pour partir donc je te conseille de te renseigner la veille pour savoir si un groupe s’est formé ou non. Le départ était à 9h30 pour notre groupe mais cela varie constamment. Quant au bateau de retour, il était à 14h (le même qu’à l’aller). Le temps de trajet dure environ 30 minutes et nous avons fait un arrêt au milieu du trajet pour marcher autour d’un autre village (nous n’étions pas au courant).

✨ Participer à une action bénévole 🐈 🐶 

À Utila, il existe un refuge pour chiens et chats, un peu reculé. Il s’appelle Jasper’s Utila Animal Shelter. Nous y sommes allés faire un tour pour savoir s’ils avaient besoin d’aide pour quoi que ce soit et BINGO ! Deux fois par jour ils sortent plus de 40 chiens et cela leur prend un temps de dingue. Si tu veux les aider, donner une promenade digne de ce nom aux chiens et avoir un moment agréable en compagnie pour toi, n’hésite pas à y aller pour proposer ton aide. Les sorties sont vers 7h30-9h30 le matin et 15h30-17h30 le soir environ. Nous avons adoré ce moment, tellement que nous sommes revenus le lendemain pour partir en balade avec deux nouveaux chiens (un par personne). Après cela, nous sommes partis en session câlin avec les chats, bien évidemment.

✨ Autres activités à faire sur Utila

L’île a également une jolie plage qui s’appelle Chepe’s Beach. Attention le weekend, la plage est bondée, tous les locaux y vont. Elle est jolie mais rien de trop, la plage n’est pas belle en elle-même mais la couleur de l’eau est sympa. Nous avons aussi bien aimé les petits arbres dans l’eau pour manger.

Nous avons aussi tenté l’expérience du chocolat à Utila Chocolate & Co. L’Amérique Centrale est connue pour son cacao alors on teste dès qu’on peut en tant que passionnés de chocolat. Toutefois, cet endroit fût une déception. L’accueil n’était pas top, la nourriture beaucoup trop sucrée pour mon goût et l’endroit pas très relaxant, surtout dehors. Bref, nous avons 10000x préféré celle de Copán.

Que faire au Honduras : itinéraire & budget pour 3 semaines

🚣 Jour 13 à 19 : visiter le lac Yojoa, la cascade Pulhapanzak & session kayak

Rester 6 jours au lac Yojoa est peut-être un peu long pour certains mais nous en avons profité pour travailler et nous reposer. Pour visiter le lac, tu as deux options principales : faire du kayak sur le lac directement soit s’échapper dans le Los Naranjos Ecological & Archeological Park. Nous avons choisi la première option pour changer un peu et nous avons beaucoup aimé. Faire du kayak était très calme et apaisant, nous avons aussi aperçu plusieurs espèces d’oiseaux.

  • Faire du kayak sur le lac coûte 200L par personne pour un kayak 2 personnes et pour plusieurs heures de location.
  • Visiter le Los Naranjos Ecological & Archeological Park coûte 6$ par personne.

🏞️  Visiter la cascade Pulhapanzak

La cascade en elle-même est vraiment très belle j’ai trouvé. Grandiose et impressionnante, je trouve qu’elle vaut le détour. Toutefois, il s’agit un peu d’un parc d’attraction avec de nombreuses activités proposées au public, beaucoup de monde et une barrière devant la cascade. L’ambiance est un peu décevante mais la visite vaut le coup juste pour voir la cascade (selon nous).

L’entrée de la cascade coûte 100L par personne sans activités en plus. La visite est très rapide, en 5 minutes c’est bouclé mais tu peux bien sûr rester plus longtemps.

✨ Comment se rendre à la cascade Pulhapanzak ?

Depuis Los Naranjos, il faut prendre un bus jusque San Buenaventura. Le bus venait de El Mochito et va jusque San Pedro Sula. Pour le trajet, il faut compter 40L par personne. Il a duré 1 heure avec une longue pause en plein milieu.


Que faire au Honduras : itinéraire & budget pour 3 semaines

 💸 Quel budget pour 3 semaines au Honduras ?


✨ Le Honduras est un pays pas cher ?

Le Honduras est considéré comme un pays bon marché où il n’est pas très cher de voyager. Si nous comparons le budget au Honduras et aux pays voisins, le Honduras est relativement abordable. Il se situe dans la moyenne je dirais. Toutefois, attention si tu souhaites aller sur les îles, elles sont chères, très chères. Les prix sont basés sur les Etats-Unis donc cela ajoute un gros budget global.

Avant de partir, nous avions fait pas mal de recherches pour estimer notre budget au Honduras. Nous avons alors calculé et estimé un budget pour 3 semaines au Honduras à 33 € par jour et par personne. Nous avons terminé avec un budget en-dessous pour notre plus grand plaisir.

Comment nous voyageons ?

Nous prenons notre temps pour voyager, nous travaillons pendant le voyage ce qui nécessite du temps additionnel à chaque point de chute. Il est bien évidemment possible de voir autant en moins de temps. De voyager si lentement nous permet d’affiner le budget puisque durant ces journées de travail, seuls le logement et la nourriture sont à payer.

De plus, nous adorons marcher. Comme tu peux le voir, nous marchons dès que cela est possible. Nous ne prenons des taxis, uber ou tuk-tuk que très rarement, s’il faut marcher 1h ou 2h, on le fera avec plaisir. Avec les sacs à dos, nous marchons aussi le plus possible, jusqu’à 1h-1h30 environ pour un trajet (ce que l’on peut faire plusieurs fois dans la journée).

 💰Notre budget pour 3 semaines au Honduras

Avant de présenter le détail de nos dépenses, nous avons dépensé pour 3 semaines au Honduras : 30 € par jour et par personne

 🛏️ Hôtels

Les hôtels sont plutôt chers au Honduras. Pour t’aider à comprendre : nous dormons toujours en chambre privée avec salle de bain privée (environ 25-35 €). Nous choisissons aussi toujours des logements avec cuisine, ce qui réduit le choix logiquement et augmente le prix. Compte environ 10-15€ pour un lit en dortoir et 20-25 € pour une chambre privée avec salle de bain commune.

Nous avons eu une collaboration avec un hôtel à Utila, l’une des îles. Cela nous a permis d’économiser une partie de notre budget hôtel.

 🚌 Transport

Le prix du transport au Honduras est plutôt élevé, similaire aux tarifs du Guatemala pour le transport public. Nous n’avons jamais pris de shuttle touristique. Toutefois, les prix des bateaux pour aller sur les îles sont excessifs (35$ un aller et nous avons fait trois trajets). Pour un trajet de 4h au Honduras, compte environ 6-7 € par personne.

 😋 Nourriture

Nous avons tout le temps cuisiné ou presque. Compte pour un repas dans un restaurant classique, environ 6-7 € et pour un repas local dans un petit stand, environ 3-5€. Les plats proposés au Honduras sont très internationaux. Tu pourras trouver un peu de tout, notamment sur les îles. Déguster les plats locaux comme les baleadas revient moins cher. Ce sont des galettes avec oeufs, pâte d’haricot rouge (frijolès) et fromage. En cuisinant dans les logements, nous avons donc mieux mangé tout en économisant un petit peu.

Il y a des supermarchés (de grande taille) dans presque toutes les villes ainsi que des tiendas ou des supermarchés de quartiers. Pour faire tes courses, nous te recommandons Despensa Familiar (le moins cher). À Roatán, il y avait seulement des supermarchés dans la partie locale de l’île, rien sur West End et les prix des tiendas étaient choquants mais pas le choix. Dans les tiendas ou les supermarchés de quartier, les prix sont plus chers.

S’il n’y a pas de grand supermarché, nous te recommandons d’acheter tes fruits et légumes au marché local (attention, ils ferment tôt) et d’acheter le reste dans les petits supermarchés de quartier.

 🌋 Activités

Nous aurions pu faire de nombreuses activités dans les îles mais les prix étaient trop élevés pour nous. Dans cette catégorie se trouve la visite du site Copàn, l’entrée d’une cascade, snorkeling équipement, une sortie kayak et Water Cay excursion.

Autres : dans cette partie, nous incluons le forfait mobile local, les achats souvenirs, les frais ATM et les machines pour laver les vêtements.


Que faire au Honduras : itinéraire & budget pour 3 semaines

6 informations pratiques pour visiter le Honduras 🇭🇳


Que faire au Honduras : itinéraire & budget pour 3 semaines

 1- Les conditions d’entrée au Honduras

Pour visiter le Honduras, tu n’as pas besoin de visa si tu viens moins de 3 mois. Il existe un visa commun pour le Guatemala – le Salvador – le Nicaragua et Honduras pour 90 jours.

En mars 2023, les conditions d’entrée au Honduras par la terre sont multiples mais assez rapides. Je ne te parle ici que de frontières terrestres car je n’ai pas fait l’expérience de l’avion pour visiter le Honduras. En venant du Salvador, la traversée de la frontière du Honduras, El Poy, a été un peu longue et compliquée.

Pour entrer au Honduras, il te faut :

  • Un passeport valide.
  • 1ère étape : Possibilité de remplir en amont le « Prechequeo Migratorio » en ligne. Il ne fonctionnait pas pour nous. Nous avons dû le remplir à la frontière, sans problème. Nous l’avons rempli au niveau du centre sanitaire (il nous a été indiqué car pas clair du tout). Il faut juste scanner le QR code. Il y avait de la Wifi pour cela. Il inclut le formulaire C. Température prise. Vaccin complet nécessaire, sinon PCR nécessaire.
  • 2ème étape : retourner sur ses pas et aller au centre de migration. Donner le papier obtenu à la première étape, passeport check-up, questions et empreintes. Ils étaient très sympas.
  • Dernière étape : payer 3$ par personne.

Nous n’avons pas eu besoin non plus de montrer une preuve de sortie du territoire. N’oublie pas de changer ton argent avant de prendre le bus. À la frontière du Honduras, tu peux changer ton argent avec un taux de change plus que correct.

Que faire au Honduras : itinéraire & budget pour 3 semaines

 🚌 2- Comment se déplacer au Honduras ?

Voyager au Honduras se fait principalement avec les bus locaux ou par ton propre moyen avec une voiture.

Le réseau de transport public du Honduras n’était pas le meilleur selon nous du continent. Les bus sont très souvent, pour ne pas dire tout le temps des shuttles (non touristiques). Nous avons eu seulement deux fois des grands bus. Les shuttles sont peu confortables et les trajets sont assez longs. Il faut savoir qu’au Honduras, les routes sont détruites, en très mauvais état.

🚏 Comment fonctionne le bus au Honduras ?

Au Honduras, il existe dans certaines villes, des stations de bus (oui cela paraît banal dit comme ça mais ce n’est pas le cas dans tous les pays). C’est facile de trouver ton bus (le bon bus). Parfois, les destinations sont écrites sur le devant du bus, parfois non. Au Honduras, nous avons toujours été conduits vers le bon bus.

Seul au lac Yojoa, il s’agit de s’arrêter en pleine rue et en plein milieu du trajet du bus. C’est un lieu plutôt touristique, donc soit tu peux demander au chauffeur de te déposer à l’endroit que tu souhaites soit utiliser Google Maps ou Maps.me. Je pense toutefois qu’il faut parler un minimum espagnol car tu peux avoir besoin d’expliquer où tu souhaites aller et où tu dois descendre.

Pour le tarif, il faut faire confiance au chauffeur ou à son co-équipier. J’avoue que là, il faut vraiment faire confiance. Les tarifs ne sont pas indiqués dans le bus mais parfois aux stations de bus, ils le sont. Nous n’avons eu aucun problème de ce côté-là.

⏱️ Comprendre les horaires des bus au Honduras

Pour les horaires du bus au Honduras, c’est difficile de savoir à l’avance. Viens le plus tôt possible, c’est mon conseil. Nous avons trouvé quelques horaires sur Internet en cherchant sur des blogs, mais maintenant tu as le mien 😃

À savoir : les bus au Honduras s’arrêtent très tôt. En effet, les routes sont en si mauvais état que les bus ne peuvent pas conduire la nuit. Par exemple, à la frontière avec le Salvador, le dernier bus pour Copán était à 14h.

Que faire au Honduras : itinéraire & budget pour 3 semaines

☀️ 3- La meilleure saison pour venir au Honduras : que prendre avec toi ?

Il existe deux saisons au Honduras : la saison sèche, de novembre à avril, et la saison des pluies, de mai à octobre.

Le climat tropical du Honduras est agréable mais parfois aussi difficile à gérer. Il fait très chaud et très humide, notamment sur les îles. Tu transpires au bout de 2 minutes, même après la douche.

Bien sûr, en altitude et au niveau du lac, les températures sont plus fraîches et une petite veste et un legging sont les bienvenus.

Que mettre dans ta valise pour le Honduras ? Voici ce que tu dois prendre dans ta valise pour un voyage au Honduras :

  • Un adaptateur international car les prises sont différentes ici
  • Un maillot de bain et des claquettes pour les îles et des chaussures de marche pour le lac et Copán
  • Des vêtements pour la chaleur mais aussi une petite polaire autour du lac
  • Crème solaire et anti-moustique.

Que faire au Honduras : itinéraire & budget pour 3 semaines

📱 4- Comment se connecter à Internet au Honduras ?

Pour te connecter à Internet et être libre dans ton utilisation, tu as deux options : Claro ou Tigo. Nous avons choisi Claro pour le Honduras et tout était parfait. Pour 2 semaines de données internet, nous avons payé 250L soit 9-10 € par personne pour 25GB et Instagram illimité.

Pour acheter nos données internet au Honduras, nous avons été au Claro Shop de Santa Rosa de Copán. Il se trouve dans le Santa Rosa Parc (au niveau du parc Libertad).

Mon conseil ⬇️

Si tu pars pour un long voyage, tu seras peut-être comme moi et tu auras envie de garder ton numéro français. Pour cela, j’ai pris un abonnement FREE mobile pour 2€ par mois. Attention, pour pouvoir garder ton numéro français, tu dois activer en plus, l’option internationale ce qui signifie un coût supplémentaire de 10 € (une seule fois). On m’a toutefois précisé que cela ne fonctionne pas dans tous les pays et je confirme, au Honduras, je n’ai pas de connexion tandis qu’au Guatemala, je n’ai eu aucun problème.

Que faire au Honduras : itinéraire & budget pour 3 semaines

 🏧 5- Où retirer de l’argent au Honduras ? Monnaie & ATM

Au Honduras, la monnaie est le Lempira (1€=26,4L) au moment de notre voyage (mars 2023).

Au Honduras, tu dois quasiment tout le temps payer en espèces. Cela signifie que tu dois retirer souvent de l’argent. Or les ATM (là où tu retires ton argent) impose des montants maximum (sinon ce n’est pas drôle) et des frais supplémentaires.

Il y a plusieurs ATM possibles et nous avons toujours retiré à Banco de Occidente & Banco Atlantida : il n’y avait pas de frais de retrait (yeaaaah).

À noter que j’ai réussi à trouver le bon plan pour économiser au maximum : je paye le plus possible avec ma carte Boursorama Ultim. Dès que possible et quand les hôtels n’ont pas de taxes supplémentaires, je payes avec. Mais c’est surtout dans les supermarchés que j’utilise le plus ma carte Boursorama Ultim, il n’y a aucune taxes supplémentaires, tu payes le prix des produits et c’est tout (Despensa Familiar et autres supermarchés, elle fonctionne). Grâce à cela, on économise les frais des ATM et en plus je ne payes pas les 9€ de frais de la carte par mois.

Mon conseil ⬇️

Je te recommande de partir avec une carte en ligne. En Asie, nous n’en avions aucune et nous avons perdu beaucoup d’argent pour rien. Avec la carte Ultim de Boursorama, tu peux payer en illimité gratuitement (tu dois payer avec au moins 1 fois par mois en réel et non en ligne pour ne pas payer 9€ de mensualité) et tu peux retirer jusqu’à 3 fois par mois gratuitement (sans taxes).

Tu gagnes directement de l’argent en te créant un compte Boursorama (nécessaire pour obtenir la carte). LE CODE : LODE0024 (un vrai avantage pour toi et en plus cela supporte ce blog et toutes ces heures passées).

Que faire au Honduras : itinéraire & budget pour 3 semaines

 🇪🇸 6- Quelles langues je peux parler au Honduras ?

Pour pouvoir communiquer avec les locaux, il vaut mieux parler espagnol. Toutefois, nous avons pu à plusieurs reprises échanger quelques mots en anglais. Je te conseille d’apprendre quelques bases en espagnol pour pouvoir te débrouiller au mieux lors de tes déplacements, courses et autres.


Que faire au Honduras : itinéraire & budget pour 3 semaines

⚠️ Honduras : l’un des pays les plus dangereux au monde ? ⛔


On entend souvent dire que l’Amérique Centrale n’est pas la partie du globe la plus sécurisée. On entend beaucoup d’histoires, nos proches nous disent de faire attention et on lit sur les sites des gouvernements officiels d’Europe d’être prudents voire d’éviter ces pays. Mais alors, Honduras est-il vraiment l’un des pays les plus dangereux au monde ?

Honduras est toujours aujourd’hui considéré comme l’un des pays les plus dangereux au monde. Pourquoi ? Une violence accrue et un taux de criminalité très élevé, le Honduras a une très mauvaise image dans le monde. Nos médias en Europe dépeignent un mauvais tableau et dissuadent plus d’une personne de mettre les pieds dans ce pays.

Notre expérience

Notre ressenti sur la dangerosité du Honduras est plutôt mitigée. Non, je te rassure tout de suite, nous nous sommes jamais sentis en danger au Honduras, rien ne nous ai arrivé heureusement. Nous n’avons jamais ressenti de la peur en voyageant au Honduras. Toutefois, nous avons vécu quelques situations peu sympathiques. Nous avons reçu des remarques un peu désobligeantes et très sexistes, des regards bien trop insistants ou encore des gestes déplacés. Tout cela s’était aussi produit dans les autres pays, au Mexique et au Guatemala notamment, mais dans une autre mesure.

Je dirai que la population est plus rude que dans les pays voisins. Les filtres n’existent pas et tu peux te sentir parfois agressé(e) par leurs comportements, trop directs. Je ne pense pas que cela soit fait avec une mauvaise intention mais quoi qu’il en soit, le résultat est le même : je me suis sentie plusieurs fois très inconfortable de marcher dans la rue au Honduras. Il s’agissait toutefois de quelques petits moments isolés, cela n’a en aucun détruit mon voyage au Honduras. Je tenais toutefois à t’en faire part car je suis aussi là pour cela. 😃

Je te recommande de faire notamment attention aux deux villes les plus connues pour être « dangereuses » du pays : San Pedro Sula et la capitale, Tegucigalpa. Nous n’avons pas visité la première mais la deuxième oui. Tegucigalpa, nous n’avons vraiment pas aimé . Nous étions peu rassurés par les locaux et nous avons choisi de prendre un taxi le soir pour rentrer à l’Airbnb. Nous avons bien fait car nous avons vu des choses pas nettes, tout proche de chez nous. Sois aussi plus attentif à La Ceiba et à Tela.

Malgré ces quelques expériences désagréables, j’ai vraiment bien profité de mon séjour au Honduras et j’ai beaucoup aimé ce pays.

Quelques règles de bases à suivre

Bien sûr, nous essayons aussi au maximum de respecter quelques règles de bases pour éviter de créer ces mauvaises situations :

  • Ne pas montrer des bijoux / objets de valeur
  • Ne pas avoir trop d’argent sur soi / séparer les sommes (une dans le sac et une dans la sacoche cachée sous le pantalon de Lukas)
  • Ecouter les conseils des locaux et suivre son intuition si on sent un potentiel danger ou si on ne se sent pas à l’aise à un endroit
  • Eviter de se balader dans des zones peu fréquentables tard le soir (notamment dans la capitale Tegucigalpa et San Pedro Sula).

Que faire au Honduras : itinéraire & budget pour 3 semaines

 💕 Conclusion : qu’ai-je pensé et ressenti de mon voyage au Honduras ?


Le Honduras est un très beau pays, qui mérite clairement plus d’être visité qu’il ne l’est. J’ai beaucoup aimé visiter ce pays, la diversité des paysages est incroyable. Il y a eu toutefois un petit élément négatif dans ce voyage au Honduras, dont je t’ai parlé dans la partie « pays dangereux ? ».

J’ai voyagé au Honduras sans aucune attentes particulières et sans même savoir ce qui était possible de faire dans le pays. Pour tout te dire, nous n’avions pas prévu de nous arrêter au Honduras, seulement de passer la frontière pour le prochain pays. Étant tout proche et découvrant quelques photos des îles du Honduras, on n’a changé nos plans et on s’est dit pourquoi pas. Nous savions que les îles allaient alourdir le budget mais la tentation était plus forte. Le Honduras ne m’a pas déçue en termes de paysages, j’ai été plus que satisfaite de découvrir ce pays.

 

Cliquez pour évaluer cet article !
0/5 - (0 votes)

Commentaires

Écrire un commentaire

Rejoins l'aventure sur Instagram

L’aventure continue sur mes réseaux sociaux @travelofemotions

Femme debout devant la cascade Nauyaca à Uvita au Costa Rica.
Femme debout face au lever du soleil au Salvador.
8 Habitudes de Randonnée
E-book gratuit !
Femme devant les montagnes durant le trek du Salkantay au Pérou.

Ton panier d'achat

  • Votre panier est vide.