Sélection des meilleures randonnées :
Mes conseils & mes expériences

Treks en autonomie
Responsable et indépendant
Passionnée de lacs de montagne
Respect de la nature
Treks en autonomie
Responsable et indépendant
Passionnée de lacs de montagne
Respect de la nature
Femme debout face au lac en forme de coeur Lünersee en Autriche.

Randonnées dans les Alpes

Les Alpes sont ma région préférée pour la randonnée, c’est ici que j’ai fait mes premiers pas en montagne. Ma première randonnée s’est déroulée dans les Alpes bavaroises en Allemagne où nous sommes montés jusqu’au lac Schrecksee. Après 3,5 heures d’ascension, j’étais épuisée, mais aussi incroyablement fière de moi. J’y ai appris deux choses en particulier : la randonnée est une nouvelle passion et j’adore découvrir les lacs de montagne.

À partir de là, je suis partie régulièrement, à des intervalles de plus en plus courts, dans toutes sortes de régions. Le fait d’avoir vécu trois ans à Munich, la capitale de la Bavière, et donc près de la frontière montagneuse, m’a bien sûr servi ici. J’ai exploré l’Allgäu en Bavière, le Tyrol en Autriche et les Dolomites dans les Alpes italiennes. J’ai fait de la randonnée en Suisse et en France. Une chose est sûre : où que j’aille dans les Alpes, j’ai toujours ressenti la même chose, à savoir que je me sens bien entourée de montagnes et de nature.

Préparation pour une randonnée réussie

Une bonne préparation est la première étape d’une randonnée responsable. Pour éviter les situations inconfortables, voire dangereuses, ne sous-estime jamais l’environnement difficile et changeant des zones montagneuses. Entre le soleil, la pluie ou l’orage, il ne faut parfois que quelques minutes avant que la situation ne devienne dramatique. Mais avec une bonne préparation et une prise de conscience, ta randonnée sera une aventure agréable.

Comment se préparer pour une randonnée ?

  • La première étape de la préparation d’une randonnée consiste à rassembler toutes les informations nécessaires, à savoir le nombre de kilomètres à parcourir, le temps estimé pour atteindre l’objectif et revenir, et l’altitude à gravir. Mais il est également important de savoir où commencer (y compris où se trouve le parking), ainsi que les conditions météorologiques et l’état du sentier.
  • La deuxième étape consiste à consulter une carte de randonnée et à décider du chemin à emprunter. Les cartes numériques te permettent de marquer ton itinéraire.
  • La troisième étape consiste à préparer l’équipement. Organise tout à l’avance et assure-toi, éventuellement à l’aide d’une liste de contrôle, que toutes les choses nécessaires se trouvent dans ton sac.

Enfin, un jour avant le départ, vérifie à nouveau les conditions météorologiques à ta destination et vérifie à nouveau si les autorités locales ont publié des informations sur ta randonnée.

De quel équipement ai-je besoin pour partir en randonnée ?

L’équipement dépend de la randonnée et des conditions. Mais il y a certaines choses dont on a toujours besoin. Des chaussures avec un bon profil, une veste qui te protège de la pluie et du vent, suffisamment d’eau, de la nourriture ou des en-cas à haute valeur nutritive, un chapeau qui protège du soleil et un sac à dos confortable, mais résistant pour tout transporter sont les éléments de base. Une trousse d’urgence est également très utile. Ces éléments de base peuvent être complétés par des bâtons de randonnée, une lampe frontale, une paire de chaussettes ou un t-shirt pour se changer, un pull-over chaud supplémentaire, une banque d’alimentation, etc.

Plus tu prends, plus tu es prêt(e) à faire face aux éventualités. Mais ton sac devient aussi plus lourd. Il est essentiel de trouver le juste milieu, ce que l’on peut faire après quelques essais.

Quelle quantité d'eau dois-je emporter pour la randonnée ?

L’eau est l’un des éléments les plus importants à prendre en compte lors d’une randonnée. Pour une journée de randonnée, il est recommandé de boire 2 litres d’eau par personne. Plus tu es haut, plus il fait chaud et plus tu marches longtemps, plus la quantité d’eau nécessaire augmente. Ne compte pas sur les possibilités de remplir ta bouteille d’eau pendant la randonnée. Des filtres ou des pilules pour purifier l’eau sont aussi utiles pour éviter les maladies.

Comment se préparer à la haute altitude ?

Bien que moins nécessaire dans les Alpes, une bonne préparation à la randonnée en haute altitude, par exemple dans les Andes, est essentielle. Cela permet d’éviter ou de limiter les symptômes du mal des montagnes, qui est causé par un manque d’oxygène dans l’air et qui peut être fatal dans le pire des cas. Les symptômes sont les suivants : maux de tête, diarrhée, nausées, apathie et vertiges, etc.

Il existe des mesures pour éviter ces problèmes et ces complications. Il est particulièrement important de boire beaucoup d’eau et de monter lentement. Évite de monter plus de 500 mètres par jour et laisse ton corps s’adapter au nouvel environnement. Si tu présentes des symptômes de mal des montagnes, il est recommandé de faire demi-tour et de redescendre à pied afin d’éviter toute détérioration. Avant de partir, il est utile de parler avec ton médecin des risques liés à l’altitude.

Quelles sont les applications utiles pour la randonnée ?

Il existe de nombreuses applications pour smartphones qui peuvent être utiles lors d’une randonnée. Les cartes de randonnée numériques avec suivi GPS, proposées par exemple par des fournisseurs tels que Komoot ou All Trails, sont particulièrement utiles.

Comme il est toujours utile d’avoir des cartes hors ligne prêtes à l’emploi, l’application MAPS.me propose des cartes très détaillées qui peuvent être stockées sur un smartphone.

Les applications météorologiques qui indiquent la probabilité de précipitations, les heures de lever et de coucher du soleil et la vitesse du vent sont également très utiles pour planifier ta randonnée et l’équipement nécessaire.

Que faire en cas d'urgence ?

Une urgence peut survenir très rapidement et de manière inattendue, même si tu es un randonneur expérimenté. C’est pourquoi il est utile d’avoir toujours un kit d’urgence avec soi. Cette trousse doit comprendre au moins un antiseptique, des pansements, des bandages, une couverture de secours et des analgésiques.

Mais il est également utile de connaître le numéro du service de secours en montagne, s’il est disponible. C’est particulièrement le cas si tu fais de la randonnée dans les Alpes. Au sein de l’Union européenne, le numéro 112 peut être utilisé gratuitement pour les situations d’urgence. Pour contacter directement le service de secours en montagne de certains pays, tu dois vérifier le numéro correspondant avant de partir en randonnée.

Randonnées dans les Andes

Pendant mon voyage d’un an en Amérique latine, j’ai eu l’occasion de faire de la randonnée dans les Andes. En fait, c’était même l’un des principaux arguments pour lesquels je voulais voyager dans cette partie du monde. Les Andes s’étendent du nord de l’Amérique du Sud jusqu’au sud du continent, et dès mon arrivée en Colombie, j’ai eu un avant-goût de ce qui m’attendait. En Colombie, nous nous sommes rendus dans le parc national El Cocuy et avons effectué notre première randonnée, à savoir l’ascension de la Laguna Grande et du glacier Pico Cóncavo. Ce qui était nouveau pour moi, c’était surtout l’altitude extrême et les problèmes qui y sont liés, que j’ai dû apprendre à gérer.

Après d’autres randonnées, notamment sur le volcan Chimborazo et à la Laguna Amarilla en Équateur, nous sommes enfin arrivés au Pérou. Et là, un paradis de la randonnée unique m’attendait, ainsi que quelques-unes des expériences de montagne les plus intenses, mais les plus belles que j’ai jamais vécues. Au Pérou, j’ai non seulement trouvé les plus beaux lacs de montagne, comme la Laguna 69 ou la Laguna 513 à Huaraz, mais j’ai aussi réalisé mes premiers treks de plusieurs jours sous la tente. J’ai surtout pu découvrir les merveilles du glacier Ausangate en autonomie et j’ai également marché jusqu’au Machu Picchu en passant par le Salkantay. Bref, les Andes offrent des choses incroyables à découvrir et je reviendrai certainement ici.

Femme debout face à la Laguna Humantay durant le trek du Salkantay au Pérou.

Respect de la nature

La randonnée est une expérience de plein air extraordinaire. Le fait d’être entouré par la nature aide beaucoup d’entre nous à se sentir bien, à se connecter à soi-même et à se calmer. Mais nous avons aussi la responsabilité de prendre soin de l’endroit où nous sommes et de l’endroit où nous allons. C’est généralement vrai, mais cela devient de plus en plus important avec le développement du tourisme de randonnée. Plus il y a d’humains à un endroit, plus la nature est soumise à des pressions. Pour préserver un environnement apprécié de tous, il existe des mesures simples que chaque touriste et randonneur peut prendre.

  • Reste sur les sentiers de randonnée et ne traverse pas les champs.
  • N’arrache pas de fleurs ou d’autres plantes. Il faut du temps pour que la nature se régénère et peut-être que les fleurs ne reviendront jamais.
  • Ne t’approche pas des animaux, notamment des vaches, et tiens les chiens en laisse. Les animaux sauvages ne sont pas habitués aux humains et le stress peut les empêcher de trouver de la nourriture, de dormir ou de se reproduire.
  • Ne te mets pas en danger pour les photos ou pour impressionner tes amis.
  • Ne laisse pas tes déchets, ni ton papier toilette. Prends même les déchets des autres personnes que tu trouves sur ton chemin. Un sac poubelle spécial peut être utile.
  • Ne fais pas voler ton drone si tu ne sais pas si c’est autorisé. Et ne fais pas voler ton drone, si tu sais que c’est interdit. Les oiseaux en particulier peuvent être stressés.
Femme debout face au bleu du lac des Gloriettes.

Autres expériences de randonnée

Outre les Alpes et les Andes, il existe bien entendu de nombreuses autres régions de randonnée et montagnes magnifiques. Les Pyrénées françaises sont à mon avis l’une des régions de randonnée les plus sous-estimées d’Europe. Du lac des Gloriettes au lac de Gaube en passant par les lacs d’Ayous, il y a tellement de choses à découvrir ici. Je retournerai certainement dans cette chaîne de montagnes du sud de la France pour en voir plus.

Outre la chaîne de l’Himalaya, il existe d’autres montagnes intéressantes à escalader en Asie. Si tu es en Chine et que tu souhaites faire de la randonnée, je te conseille d’aller faire un tour dans les gorges du Saut du Tigre. En deux jours, on y marche entre des sommets gigantesques dans l’une des gorges les plus profondes de la planète. C’est définitivement une expérience formidable. Mais étonnamment, il est également possible de faire de la randonnée au Laos. Certes, les montagnes n’y sont pas aussi hautes, mais elles sont parfois exigeantes et récompensées par de belles vues. Dans le nord du Laos en particulier, il y a de nombreuses montagnes karstiques d’où l’on peut admirer de magnifiques levers et couchers de soleil.

Rejoins l'aventure sur Instagram

L’aventure continue sur mes réseaux sociaux @travelofemotions

Femme debout devant la cascade Nauyaca à Uvita au Costa Rica.
Femme debout face au lever du soleil au Salvador.
8 Habitudes de Randonnée
E-book gratuit !
Femme devant les montagnes durant le trek du Salkantay au Pérou.

Ton panier d'achat

  • Votre panier est vide.