Lac Inle (Myanmar) : une journée culturelle sur le lac

Lac Inle (Myanmar) : une journée culturelle sur le lac

Considéré comme le second plus grand lac du pays, lors d’un voyage en Myanmar, le lac Inle à Nyaung Shwe, fait partie des incontournables. Très touristique, il est souvent identifié grâce aux pêcheurs acrobatiques que l’on peut facilement apercevoir sur les photos, mais le lac offre bien plus. Depuis 2015, le lac est reconnu comme Réserve de biosphère par l’Unesco. La population qui y vit, en majorité des Inthas, habitent des maisons de bois et bambou sur pilotis et sont pour la plupart pêcheurs et fermiers. Nous voilà donc dans ce jolie petit village pour profiter mais notre séjour au lac Inle ne sera pas de tout repos.

Comment se rendre au Lac Inle ?

Nous avons rejoint le lac Inle depuis Yangon en bus de nuit. Nous avons payé 18 000MMK soit 11 € par personne et le trajet a duré 14 heures environ.

Si tu es intéressé par l’organisation d’un road trip au Myanmar et connaître plus en détails, l’itinéraire, le budget et autres, je t’invite à lire cet article ici.

Lac Inle : que faire ?

Faire une balade en bateau sur le lac Inle 🚣‍♀️

La négociation

Nous voulions faire le tour en bateau dans l’après-midi pour voir le coucher du soleil sur le lac. Le tour est normalement proposé pour 8 heures mais nous voulions réduire le tour en supprimant les arrêts trop touristiques comme les femmes girafes. Nous avons été abordé toute notre première journée par les locaux pour nous proposer un bateau pour le lendemain. Nous avons décliné jusqu’à accepter l’offre de l’un d’entre eux. Finalement, le jour même, à 12 heures, il n’est jamais venu. Je vous conseille donc de vous renseigner le jour même de votre envie de faire le tour afin d’éviter ce désagrément. Ce sera donc à 12h le jour J, accostés par un monsieur, qui nous propose de monter sur son bateau et qui accepte le prix négocié de la veille à 15 000MMK.

Sachez que vous pouvez partager le bateau avec un autre couple, divisant le prix en deux. Nous avons préféré être seuls pour cette journée.

Traverser les villages de pêcheurs

La balade est si agréable, le lac est vraiment très jolie et les villages, faits de maisons en bois sur pilotis sont impressionnants à voir. Il est si passionnant de découvrir la vie des locaux, qui vivent ainsi, au coeur d’un lac, toute l’année. La nature est incroyable, de temps à autres, de magnifiques fleurs sortent de l’eau, c’est très beau à observer et les productions de légumes sont faites à même le sol, cette fois sur l’eau du coup. 😉

Les ateliers de fabrication du lac Inle : argent, cigares et tissus

Nous faisons un premier arrêt à la fabrication d’argent. On fait rapidement le tour de l’atelier de fabrication et de la boutique qui se situe derrière. Nous visitons ensuite deux autres ateliers, cette fois-ci, un peu plus intéressants. La fabrication de cigares et celle des tissus en lotus et en soie. Mon atelier favoris a été la visite de la fabrique de tissus. Le métier artisanal et les machines sur lesquelles ils travaillent sont très impressionnants et intéressants à découvrir.

La pagode Shwe In Dein

La visite de la pagode était l’arrêt tant attendu. Après une très belle balade en bateau, où nous avons croisé des très petits villages et des locaux se baigner dans l’eau du lac, nous sommes déposés. Nous marchons 20 minutes sous un tunnel de magasins en tout genre avant d’arriver. La pagode est vraiment très belle mais ressemble à celles que nous avons pu déjà visiter jusque-là au Myanmar. Les cloches en haut des Stupas confèrent un charme particulier à l’endroit. Par contre, ici il faut payer, 500MMK pour avoir le droit de faire des photos.

Le marché flottant

Vite, avant d’assister au coucher de soleil, nous faisons un arrêt rapide au marché flottant et au monastère qui s’y trouve derrière. Rien de très intéressant selon nous, on fait un tour et 5 minutes plus tard, nous repartons.

Admirer le coucher du soleil sur le lac

Nous prenons le chemin du retour où nous allons pouvoir admirer le jolie coucher de soleil. C’est ici d’ailleurs que notre bateau nous emmène vers les pêcheurs prenant la pause. Des mannequins plus que des pêcheurs du coup. Les chauffeurs conduisent les touristes aux pêcheurs et ces derniers dégainent alors leurs plus belles pauses pour les photos des touristes, en leur quémandant de l’argent une fois la photo prise. Déception de cet attrape-touriste.

Au moment du coucher de soleil, nous demandons à faire un petit arrêt de quelques secondes pour prendre une photo puis nous repartons. Les couleurs sont très belles. Nous aurions aimé pouvoir nous arrêter. Peut-être nous aurions dû demander, mais je pense que c’était le prix à payer pour avoir fait deux en un. En effet, normalement, la balade sur le lac, au moment du coucher de soleil, est une visite à part entière. Cela signifie que la plupart des touristes partent sur le bateau seulement pour l’admirer. Cela coûte environ 3 000MMK par personne pour le tour en bateau à 4, pour admirer le coucher de soleil. Espérons qu’à ce prix, le bateau s’arrête et laisse le temps de voir descendre le soleil. 

Prendre son vélo et partir découvrir les alentours du Lac Inle : la catastrophe 🚲

Une bonne intention au départ!

Nous voulions aussi découvrir les alentours, en allant un peu plus loin que ce qui est possible à pied. Nous avons donc pris les vélos à la demi-journée à notre auberge. Cette expérience tournera à la catastrophe puisque nous avons eu un accident.

Un accident !

En effet, nous voilà partis pour seulement 20 minutes. Les vélos sont difficiles à manier, mais comme on en a souvent fait l’expérience en Asie, et le drame arrive. Le vélo de mon copain, se casse littéralement en deux,  se retrouve en deux morceaux. Le guidon étant la cause de l’accident et détruit. Nous étions sur une grande route, avec des voitures et camions derrières nous et devant, cela aurait pu être bien plus grave. Je cours à lui, on se déplace sur l’herbe, sur le bas-côté, du mieux qu’on peut. Puis, on fait des grands signes aux véhicules de s’arrêter pour nous aider.

Puis de la bienveillance !

Après quelques minutes, certains locaux s’arrêtent et nous demande si on a besoin d’aide. On leur répond que oui pour appeler l’auberge et leur demander de venir nous chercher. Leur aide nous est précieuse et ils ont été d’une bienveillance incroyable. Entre temps, d’autre locaux se sont arrêtés et on est maintenant 10 sur la route.

Notre hôte arrive assez rapidement et très bien équipé, avec tout le nécessaire pour soigner les plaies. Il est si désolé de notre mésaventure que sur le chemin du retour, il nous offre une spécialité locale, un café et nous propose de nous emmener en voiture à notre destination. Fatigués et dégoutés de la situation, on décline l’invitation, d’autant plus qu’avec la voiture, cela n’aurait pas été pareil mais on le remercie de son offre.

J’ai appris à ne pas forcer le destin et à écouter et suivre les signes de la vie. Si cela ne devait pas se faire, alors vaut mieux ne pas forcer et accepter la situation.

Où dormir au Lac Inle ?

Nous avons dormi 3 nuits à l’auberge Lake Inle Sin Yaw Guesthouse, la moins cher de tout notre voyage en Birmanie. Nous avons payé 11€ la nuit pour une chambre double avec petit déjeuner. Je vous la recommande car pour le prix, le service et la qualité de la chambre sont tout à fait corrects. Toutefois, je vous déconseille vivement de prendre les vélos ou du moins de bien faire attention, au vu de notre expérience. Quant au petit déjeuner, il est basique mais très bien pour tenir au corps la matinée.

Mon avis

J’ai beaucoup aimé le village Nyaung Shwe et la balade sur le lac. J’ai aussi trouvé l’endroit très touristique, un peu trop tourné tourisme à mon goût. La balade en bateau était très agréable et le village, très mignon. Il fait vraiment bon de prendre le temps de poser ses bagages quelques jours. Un réel moment de détente.

En revanche, l’aspect tourisme m’a dérangé, notamment durant notre tour en bateau. Je suis plutôt réfractaire à ce genre d’activités d’habitude, qui selon moi, sont trop tournées et organisées autour du tourisme. Le lac Inle n’a pas été une exception. J’ai voulu tester, car se rendre au lac Inle sans visiter le lac serait dommage. C’est le genre d’activité typique, où tout est fait en fonction des touristes. Bien que découvrir les activités et productions locales soit très intéressant, la pression de l’achat et de l’argent m’a paru lourde et bien réelle, gâchant le plaisir du partage. Je garde un souvenir positif de l’endroit, du village et des environs mais un peu plus mitigé de ma balade sur le lac.

Pour t’aider dans l’organisation de ton voyage en Birmanie, nous te partageons toutes les informations pratiques pour un séjour idéal. Les plus beaux endroits, la nourriture, le danger et bien plus.

Cliquez pour évaluer cet article !
0/5 - (0 votes)

Commentaires

Écrire un commentaire

Rejoins l'aventure sur Instagram

L’aventure continue sur mes réseaux sociaux @travelofemotions

Femme debout devant la cascade Nauyaca à Uvita au Costa Rica.
Femme debout face au lever du soleil au Salvador.
8 Habitudes de Randonnée
E-book gratuit !
Femme devant les montagnes durant le trek du Salkantay au Pérou.

Ton panier d'achat

  • Votre panier est vide.