Kep & Kampot au Cambodge: des spécialités culinaires

Kep & Kampot au Cambodge sont connues pour leurs spécialités culinaires : que voir et que visiter à Kep & à Kampot au Cambodge ?

Kep et Kampot, l’une réputée pour son crabe et l’autre pour son poivre, sont deux petites villes situées en bord de mer, au Sud du Cambodge. Entre manger du crabe, prendre un bain et se balader au bord de la mer, Kep c’est la ville maritime par excellence. Kampot ressemble déjà plus à une ville qu’à un village où la circulation est plus dense et l’air semble moins frais. Aux alentours de Kampot, se trouvent les plantations de poivre et les champs de sel.  

Comment se rendre à Kep & à Kampot au Cambodge ?

Nous avons fait le trajet depuis Phnom Penh jusqu’à Kep en bus pour 7$ soit 6€ par personne. Le trajet a duré 5 heures.

Si tu souhaites en savoir plus sur notre itinéraire au Cambodge, je te conseille de lire cet article ici.

Quoi faire à Kep et à Kampot au Cambodge ?

Kep & Kampot au Cambodge : leurs spécialités culinaires

Kep, entre repos et balade en bord de mer

Profiter de l’air de la mer

La station balnéaire est l’endroit idéal pour vous reposer et prendre le temps, de ne rien faire !

A pied ou à scooter, baladez-vous le long de la côte en respirant l’air frais et pur qu’offre la ville.

Faire une pause et déguster le crabe

Le crabe au poivre vert est la spécialité locale. Vous pouvez en trouver à chaque restaurant de la ville. A côté du marché au crabe, vous avez une rue entière où les restaurants se succèdent. Installez-vous à la terrasse de l’un d’entre eux, face à la mer, et dégustez le crabe tout en profitant de la vue. Je me croyais presque en Normandie (clin d’oeil à mes origines), moules frites à la commande et vue sur la manche.

Admirer le coucher de soleil

Face à la mer, après avoir profité plusieurs heures à étaler nos corps au soleil, on part acheter des glaces et on s’installe confortablement pour le coucher de soleil. Le spectacle est très jolie et on passe un agréable moment.

Kep & Kampot au Cambodge : leurs spécialités culinaires

Kampot, à la découverte des plantations de poivre et les champs de sel

La culture du poivre : visite d’une plantation  

Le poivre de Kampot est considéré comme le meilleur poivre au monde. Un argument suffisamment convaincant pour nous donner envie d’en savoir plus sur cette denrée rare.

Il existe différentes plantations de poivre à Kampot et nous avons choisi une française appelée La Plantation. Elle est tenue par des propriétaires franco-belge.

Pour nous y rendre, nous avons loué un scooter à la journée pour 5$ à notre Guesthouse à Kep Phy Narak Guesthouse. La route est plutôt facile les 40 premières minutes puis se termine sur un chemin en terre, difficile et poussiéreux au possible.

A La Plantation, vous vous verrez offrir une visite guidée. Elle est en français ou en anglais. Elle permet de connaître la production des différents poivres : blanc, rouge, à la fleur de sel et le vert qui devient noir, leur mode de récolte et de transformation. C’était très intéressant !

A la fin de la visite, vous aurez également un atelier dégustation proposé où il vous sera possible de goûter tous les poivres afin de vous faire votre avis sur vos favoris. Tous les poivres sont disponibles à la vente, c’est le cadeau parfait et original. Nous avons tellement adoré le Spicy Mix que nous l’avons acheté en 6 exemplaires. Pour ravir toute la famille et nos papilles en passant.

L’entrée et les services offerts par La Plantation sont gratuits (visite guidée et dégustation). En revanche, les restaurants et l’achat des sachets de poivre sont payants.

A la plantation, vous avez également deux restaurants : un local et un international. Nous avons testé le local Mahop Khmer Restaurant et je vous le recommande, vraiment très bon !

Champs de sel à perte de vue

On reprend la route en direction du centre de Kampot, on s’arrête un peu avant, pour découvrir les champs de sel. Au niveau du Salt Production Community Exhibition Center, prenez la rue sur la gauche et profitez du paysage. La rue entière est remplie d’une succession de champs de sel, irrigués d’eau, où le ciel se reflète à l’intérieur. Très jolie à voir !

Attention en saison sèche, mars/avril, les champs sont vidés d’eau.

Où dormir ? Kep ou Kampot ?

J’ai trouvé l’offre de logements sur Booking très réduite à Kep. Après avoir lu plusieurs critiques, nous préférions dormir sur Kep. Nous avons logé à l’auberge Kep Phy Narak Guesthouse pour 19€ la nuit pour une chambre double sans petit-déjeuner. C’est est assez cher pour une qualité et un service correct, sans rien de trop. L’auberge est plutôt bien localisée, à 3 minutes à pied de la jolie plage centrale. Également à 15 minutes à pied de la rue où sont présents tous les restaurants où le crabe est à la carte.

Mon avis sur Kep et Kampot au Cambodge

J’ai largement préféré Kep à Kampot.

La ville de Kampot n’a rien de spécial et est à l’image des centres des autres villes cambodgiennes : bruyante et pas très propre. Nous avons également fait la mauvaise expérience d’un service très médiocre, pour ne pas dire catastrophique à Kampot. Faisant nos emplettes dans un petit supermarché chinois puis dans une boulangerie locale, nous n’avons pas eu un sourire, pas un bonjour ni au revoir et encore mieux, nous étions observés et suivis dans le magasin. Bref, je ne vous recommande pas cette ville même si ce faire sa propre expérience est toujours intéressant !

Kep, au contraire, paraît beaucoup plus accueillante et calme. On s’y sent comme dans une petite ville typiquement française. Située en bord de mer où il fait bon vivre et où il est appréciable de prendre le temps de ne rien faire mis à part manger, dormir et se baigner. Je vous conseille de plutôt loger à Kep et de passer sur Kampot, après avoir visité les plantations de poivre si la curiosité est trop forte, comme elle a été pour nous.

Cliquez pour évaluer cet article !
5/5 - (5 votes)

4 commentaires

  1. kampot est une super place, vous n’avez pas du aller au bonne endroit, ville Super agréable

  2. bonjour et merci pour vos témoignages, cependant, où commander les épices de ce couplé frano-belges s’il vous plaît ?

    merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *