Corse road trip : itinéraire de 10 jours sur l’île de beauté

Ah la Corse ! On entend souvent dire qu’il n’y a pas besoin de voyager très loin pour être dépaysé. La Corse est le petit paradis français, l’île de beauté, située seulement à quelques kilomètres d’avion de la côte. Partir en road trip en Corse et sillonner les routes corses lors d’un itinéraire de 10 jours a été une vraie aventure, remplie de découvertes.

Il est vrai que l’on imagine la Corse comme des plages paradisiaques, qui s’étendent sur des kilomètres et des kilomètres ou encore des criques à l’eau couleur azur, entourées de rochers. La Corse, ce n’est pas seulement des superbes plages, c’est aussi de magnifiques randonnées incroyables et des villages typiques et traditionnels, où on s’y sent comme à la maison.

Pourquoi un road trip en Corse ?

L’été 2018, après une année universitaire intensive suivie de longs mois de stage pour ma part, le besoin de vacances était bien présent. Seule contrainte : le temps. Je n’avais à mon actif que 10 jours en tout et pour tout, avant de devoir retourner sur les bancs de l’université pour mon master 2.

Le voyage était prévu pour début septembre, c’est pourquoi visiter la France était de nouveau envisageable (oui car la France en haute saison c’est juste un cauchemar niveau tourisme, surtout quand tu es habituée à la nature et au calme). L’envie de visiter notre territoire plutôt que de vadrouiller encore au bout du monde (je revenais tout juste de 6 mois à Taïwan) était aussi une raison déterminante dans mon choix. Décision prise, cet été, nous partirons en road trip en Corse.

Je vous présente dans cet article l’itinéraire de notre road trip (que nous avons mis du temps à élaborer tant il y a de belles choses à découvrir) de 10 jours pour visiter la Corse, du Nord au Sud et de l’Est vers l’Ouest.


Itinéraire road trip de 10 jours pour découvrir la Corse


JOUR 1 – Road trip en Corse : de la route, beaucoup de route, toujours de la route

A notre arrivée à l’aéroport de Bastia, nous avions prévu de conduire directement au Sud-Est de la Corse où nous avions réservé notre logement, à Sotta. Vous pouvez retrouver toutes les informations relatives au vol et à la voiture en fin d’article dans la rubrique « Comment s’y rendre ».

Nous avons donc conduit toute cette première journée de notre road trip en Corse, et rien fait d’autre de bien intéressant.

JOUR 2 – Itinéraire Corse : journée plage et coucher de soleil

Cette deuxième journée était plus chargée que la première. Après avoir bien profité de notre petit déjeuner sur la terrasse de notre logement, nous nous sommes rendus à la plage de tarco. Magnifique crique et je ne sais pas si c’était de la chance, mais elle était plutôt vide de monde. Nous avons profité de ces quelques heures au soleil pour ne rien faire et après plusieurs mois sans s’être baigné, le premier bain est toujours un pur plaisir. 😀

Nous voulions vraiment nous rendre à la plage très connue Santa Giulia. Sans toutefois y aller la journée, ayant peur de la foule. Nous nous y sommes rendus pour le coucher de soleil et pour y déguster un bon poisson. Très jolie plage mais toute petite en largeur, bien que très longue. Je n’ai pas eu le coup de coeur pour l’endroit. Nous avons assisté à un jolie coucher de soleil, tout en dégustant notre repas.

JOUR 3 – Road trip Corse – Visite du Sud

Le village de Bonifacio

Ce typique village avec sa vieille ville perchée sur les hauteurs. Je rêvais de découvrir cette vieille citadelle. Nous nous sommes baladés dans la ville et l’avons visité en large et en travers.

Nous avons visité d’abord le port puis nous avons pris un chemin de terre pour avoir la vue sur la mer et les rochers ainsi que sur ce petit bout de ville qui a l’air comme de sortir de la roche. Enfin, nous avons mis les pieds dans la vieille ville où nous avons déjeuner tranquillement dans un restaurant situé dans une petite ruelle, à l’abri de la rue principale. Plus tard dans la journée et au fil de la balade, nous avons cédé à la tentation de la glace artisanale (et c’était un délice en passant).

Information pratique : rendez-vous tôt voire très tôt à Bonifacio car nous y étions vers 9h-10h et la route pour rejoindre le village était amplement remplie de monde. Nous avons mis 1h à atteindre le parking.

JOUR 4 Randonnée en Corse: l’ascension du Monti San Petru

En cette quatrième journée de vadrouille sur les routes corses, nous voici en voiture pour notre première randonnée. Pour rejoindre le sentier depuis notre logement à Sotta, nous avons une longue route donc le départ s’est fait tôt, très tôt. Le réveil a sonné à 5h et le départ s’est fait avec les premiers rayons du soleil de la journée. La vue qui nous a été offerte ce matin-là était sublime. Après 1h45 de route, nous voilà arrivés à destination.

Seuls au monde!

Nous garons la voiture, mais avec un grand doute car le parking était vide, nous étions seuls et les premiers. Sans trop de questions, nous nous garons et commençons l’ascension du mont San Petru aux environs de 9h30.

La randonnée est dès les premiers pas très impressionnante, nous étions directement en pleine forêt avec beaucoup d’arbres calcinés tout autour de nous (je vous avoue j’ai un peu flippé par moment, j’étais pas rassurée). Puis, nous étions littéralement seuls. Seuls au monde. Nous marchons 1 heure avec ce décor avant d’arriver à une vue plus dégagée mais avec aussi encore plus d’arbres calcinés. Cela nous plongeait dans une ambiance assez lourde. Au fil des minutes, la vue était de plus en plus incroyable, plus nous étions sur les hauteurs.

Le sommet est atteint!

Au bout de 3 heures au total pour 8,2 km, nous atteignons le sommet du Mont San Petru, mais les nuages arrivent et le ciel se couvre. Toujours impressionnante cette météo dans les montagnes. Tout peut changer si vite. Ni une, ni deux, un peu sceptiques, nous préférons repartir pour ne pas être “enseveli” sous les nuages. Nous n’exagérons rien, n’est-ce pas ?! 😛

Sur le chemin du retour, nous croisons déjà beaucoup plus de monde qui démarre l’ascension. A l’arrivée au parking, vers 13h, nous apercevons un bon nombre de voiture.

Nous reprenons la voiture direction Sartène, là où nous dormirons pour les trois prochaines nuits. Le soir, nous irons visiter et manger dans la petite ville de Sartène qui est juste adorable, j’ai beaucoup aimé m’y balader, il y fait bon vivre. 😀

JOUR 5 – Itinéraire Corse: au coeur des villages traditionnels

Après la randonnée de la veille, aujourd’hui ce sera plutôt repos. Nous nous sommes baladés dans la ville de Sartène à découvrir les hauteurs, à se promener dans les anciennes ruelles. Prendre le temps et savourer chaque instant a été notre devise pour cette journée.

L’après-midi, c’était journée plage ! Nous avions repéré une plage dans les environs qui avait l’air superbe, la plage de Capu Laurosu, nous voulions y passer la journée pour se détendre. Nous roulons en direction de cette fameuse plage quand on aperçoit une autre plage, juste à côté, qui nous paraît si sauvage et qui est surtout vide. On s’arrête par curiosité, puis nous décidons de s’arrêter à celle-ci et d’y passer la journée. Longue de plusieurs kilomètres, des plaines en arrière-plan, quelques rochers qui prennent place le long de la plage, bref un rêve cet endroit.

Nous nous y sommes sentis tellement bien que le soir venu, nous avons souhaité revenir pour pique-niquer tout en admirant le coucher du soleil. Un magnifique moment ! Cette plage reste gravée dans ma mémoire à jamais, une des plus belles plages que je n’ai jamais vu de ma vie. Rien que ça, oui 😀 Avec le recul, elle m’a fait pensé, dans un style différent, à la belle et sauvage plage de Ngapali Beach, au Myanmar (que tu peux retrouver ici).

JOUR 6 – Road trip Corse : randonnée aux lacs Melo et Capitello

Vous connaissez surement mon amour pour les lacs, donc nous voulions vraiment faire au moins une randonnée pour visiter les lacs de l’île. Deux lacs en un, c’est ainsi que nous avons jeté notre dévolu sur ce trek-là. Si vous aimez faire des randonnées avec plusieurs lacs à découvrir, je vous recommande celle-ci, en Autriche, ma favorite jusque maintenant.

La route pour rejoindre le sentier était longue (3 heures) depuis notre logement à Sartène donc nous sommes arrivés en début d’après-midi, ce qui n’était pas le plus judicieux. Privilégiez le matin pour faire cette randonnée car il y a beaucoup de monde et il fait chaud or tout le chemin est en plein soleil.

Le départ!

Préparés pour l’ascension, nous marchons d’abord sur une route goudronnée avant d’arriver sur le début du sentier. Nous croisons assez rapidement une petite hutte, mais nous continuons. Au début, dans la vallée de la Restonica, le sentier est assez simple, sans trop de dénivelé et très jolie puis la montée commence. Jusqu’au lac Mélo, vous allez devoir grimper encore et encore. C’est fatiguant mais faisable. Nous avons mis 1h30 pour atteindre le premier lac. Nous faisons une courte pause puis nous reprenons la marche pour arriver au second lac.

En route pour le deuxième lac!

La deuxième partie est plus compliquée. Il ne faut pas seulement pousser sur ses jambes, il faut bien faire attention où vous mettez les pieds. Le chemin s’effectue dans la montagne, sur la roche, et non plus sur un chemin de terre caillouteux. Les derniers mètres sont les plus difficiles avec des cordes pour vous aider à monter. Avant d’atteindre le lac de Capitello, nous avons marché 1h. Comme nous avions démarré la randonnée assez tard, nous n’avions pas beaucoup de temps pour nous en haut. Après une bonne pause de 30 minutes, nous étions déjà en train d’entamer la descente.

J’ai beaucoup aimé cette randonnée, similaire à celles que j’ai pu réaliser dans les montagnes allemandes ou autrichiennes. Je la trouve accessible à tous, surtout la première partie, avec juste la nécessité de bien faire attention et d’être bien équipé.

Information pratique : le parking est très très grand et il en existe même plusieurs. Nous nous sommes garés sur le côté de la route, à la fin des gorges de la Restonica. La randonnée dure 6,3 km aller-retour avec 550m de dénivelé. Il est recommandé d’avoir un bon équipement.

JOUR 7 & 8 – Visiter le Sud-Ouest de la Corse, vers Porticcio

Après avoir bien visité le Sud de la Corse, nous roulons en remontant la côte vers le Nord. Nous avions entendu qu’il y avait beaucoup à voir au niveau de Porticcio / Ajaccio. On a donc décidé de faire une courte halte et de nous arrêter une nuit vers Porticcio.

Nous avons passé notre court séjour à profiter de la plage de Porticcio et ses alentours. Jolie plage mais rien d’exceptionnel. Entre repas en bord de mer, journée détente sur la plage et coucher de soleil depuis notre balcon, ce petit break, avant les derniers jours plus mouvementés, nous a fait le plus grand bien. Nous nous sommes également renseignés pour le bateau vers les calanques de Piana mais finalement nous irons depuis notre prochain logement car nous aurons plus de temps pour nous organiser.

Le soir, nous avons roulé en direction de notre dernière étape du road trip, le Nord de la Corse, à Oletta, près de Bastia. La route nous a pris environ 3 heures. 

JOUR 9 – Itinéraire : découverte du Nord de la Corse

Le matin, nous sommes allés visiter l’Île Rousse, très réputée dans le Nord de la Corse. J’ai beaucoup aimé, petite ville très agréable où il est possible de se déplacer à pied facilement. Les petites ruelles sont super jolies, il y a de beaux endroits cachés un peu partout. Coup de cœur pour ce lieu. En revanche, j’ai vraiment pas trouvé les plages très belles, elles ne donnaient pas envie de s’y baigner. Je recommande donc plutôt pour une petite balade et pour y manger.

Après cette visite et un bon repas sur l’île Rousse, c’était au tour de Calvi. Nous avons marché jusqu’au château, en passant par le port. J’ai trouvé Calvi jolie mais rien de très spécial. Nous nous sommes arrêtés au port de Calvi pour y déguster une glace, digne de ce nom. La ville, semblable à ses voisines, se visitent également très bien à pied en une matinée ou après-midi.

Le soir, sur la route, le coucher de soleil était incroyable. Nous roulions depuis Calvi jusqu’à notre logement avec l’envie de s’arrêter pour admirer ce beau sunset qui s’offrait à nous. Sur la route se trouvait la plage Ostriconi donc parfait pour faire un stop. Le spectacle était juste sublime.

JOUR 10 – Road trip : journée en bateau aux calanques de Piana

Nous avions une très longue route depuis Oletta (3 heures) pour rejoindre le port de Porto pour trouver notre bateau à 14h. Il est aussi possible de visiter Scandola et Piana depuis les villes d’Ajaccio, Porticcio, Sagone et Cargèse. On souhaitait vraiment y aller donc c’était la seule possibilité. Depuis les environs d’Ajaccio, nous avions mal planifié notre coup en ne réservant qu’une nuit là-bas. Sur la route, nous avons d’ailleurs fait de très agréables rencontres.

Le tour en bateau coûtait cher mais ce sont les prix et la visite valait le coup. Mis à part le stop à Capo Rosso, qui ne nous a pas émoustillé plus que cela, c’était top. Sinon, les calanques sont superbes et la balade est très agréable. Quelque chose à tenter pour l’expérience, au moins une fois 😀

Information pratique : je vous conseille de réserver votre bateau un peu en avance sur Internet. Nous sommes passés par l’agence Nave Va et nous avons payé 55€ par personne pour toute l’après-midi.  Nous avons fait le tour complet qui inclut Scandola, Girolata, Piana et Capo Rosso en bateau semi-rigide.

JOUR 11 – Itinéraire Corse : Saint Florent et départ

Avant notre départ, nous avons souhaité faire un petit tour à Saint Florent. Nous sommes alors allez acheter tout le nécessaire pour faire un petit pique-nique en bord de mer. J’ai trouvé Saint Florent très mignon mais vraiment très petit aussi. En une matinée, la découverte de la ville se fait facilement. Très agréable pour nos derniers moments et malheureusement nous ne voulions pas repartir. Cette journée à clôturé en beauté notre magnifique voyage en Corse.

Où dormir lors d’un road trip en Corse ?

*Où dormir à Sotta ?*

Pour ces trois premiers jours de visite, nous avons dormi au même logement, à Sotta. Tout était à peu près accessible en voiture en maximum 30 minutes de route.
Nous avons logé dans une maison Airbnb, Farniente en Corse, tenue par une femme vraiment très accueillante. Elle nous a même offert du thé, des gâteaux et la possibilité d’aller cueillir dans son potager des plantes. Le logement était en pleine nature, il s’agit d’une extension de la maison des propriétaires. Vous aurez donc la visite de leurs adorables animaux de compagnie, chien et chat. Le logement est assez grand et très bien aménagé, avec tout le strict nécessaire à l’intérieur. Le plus est la terrasse où vous pouvez profiter du soleil et prendre vos repas à l’air libre. Nous avons payé 234€ pour 3 nuits.

*Où dormir à Sartène ?*

Pour ces trois jours de visite, nous avons dormi à Sartène. Tout était à peu près accessible en voiture en maximum 1h de route sauf la randonnée des lacs qui était assez éloignée. Le logement était un peu caché par rapport à la ville de Sartène, ce que nous avons encore plus apprécié. Nous avons dormi dans le Airbnb Petite maison sympa à Sartène où nous avions un assez grand terrain et une petite terrasse/balcon. L’hôte vivait la maison juste à côté donc très pratique pour toutes réclamations ou en cas de problème.

Très accueillant et logement bien équipé et neuf, nous avons passé un agréable séjour. Le seul petit hic a été de trouver la maison. Dans un renfoncement, bien isolée, il faut traverser des toutes petites routes, qui se ressemblent toutes, avant d’arriver à la maison. Nous avons bien galéré malgré l’aide de l’hôte. Nous avons payé 264€ pour 3 nuits. Mention spéciale pour notre moment unique assis sur la terrasse à observer le ciel étoilé. Le ciel depuis ce coin était magique.

*Où dormir à Porticcio ?*

Nous avons réservé un logement Airbnb aux airs d’hôtel Chambre double avec magnifique vue mer et loggia avec un grand balcon vue sur la mer (le gros +). Nous avons payé 92€ pour une nuit en chambre double avec petit déjeuner inclus, ce qui nous a semblé une grosse somme. La chambre était propre, bien aménagée et confortable mais rien de trop. Le balcon en revanche était vraiment la valeur ajoutée de ce logement avec possibilité d’observer le coucher de soleil depuis.

*Où dormir près de Bastia ?*

Pour nos derniers jours de visite, nous avons dormi à Oletta, au cœur des montagnes Corse, au Studio Oletta vue imprenable pour 209€. La route était donc plutôt longue, maximum 1h30 (Calvi) pour rejoindre les différentes villes et notamment les Calanques (22 km et 35 minutes de voiture de Bastia). 
Gros coup de cœur pour la vue offerte par la terrasse. Situé totalement sur les hauteurs, le chemin en voiture n’était pas le plus agréable, comme toute route de montagne, mais la localisation est parfaite, une fois arrivé à destination. Hôte très agréable et disponible, l’appartement était aussi tout à fait convenable, propre, bien équipé, rien à redire.

Comment se rendre en Corse ?

Le moyen de transport le plus évident pour se rendre en Corse depuis Paris est bien évidemment l’avion. Le bateau est également possible avec les gros ferrys pour ceux qui habitent plutôt dans le sud.

Nous avons voyagé avec la compagnie Air France pour l’aller et Air Corsica pour le retour. Nous avons pris l’avion depuis Orly pour arriver à Bastia. Pour l’aller-retour, nous avons payé par personne 180€ (fin Août 2018).

Comment se déplacer en Corse ?

Une fois sur place, il est fortement recommandé de louer une voiture. A l’aéroport de Bastia, vous avez 3 ou 4 compagnies de location de voiture. Vous pouvez facilement comparer les prix. Nous avons fait confiance une nouvelle fois à Sixt et tout s’est très bien passé. On a payé pour 10 jours de voyage, 550€ pour une petite citadine blanche très pratique.

Nous avions réservé à l’avance notre voiture pour être sûrs d’obtenir une voiture qui correspond à nos tarifs et ne pas avoir de mauvaise surprise.

Mon avis pour un road trip en Corse

La Corse est un véritable coup de cœur, avec toutefois une préférence pour le Sud et l’Ouest. Cette île est un réel paradis, et ceux qui disent qu’il n’y a pas besoin d’aller bien loin pour être dépaysé disent vrai. Les couchers de soleil incroyables que nous avons eu la chance d’observer à répétition, les plages aux airs des Caraïbes, les randonnées possibles dans les montagnes et les petits villages typiques aux allures de ceux du Sud de la France m’ont conquise.

J’ai tout aimé en Corse et la période où nous y sommes allés était idéale. Le tourisme avait déjà bien diminué. J’ai trouvé les prix plutôt corrects, sûrement dû à la période du coup. Faire un road trip en Corse, en privilégiant tout de même le Sud au Nord a été parfait pour nous et si c’était à refaire, nous referions pareil. Le Nord vaut le coup d’œil et a un charme très particulier, à voir au moins une fois. J’ai déjà très envie d’y retourner pour y découvrir de nouveaux endroits.


Tu es sur Pinterest ?

Envie de partir en Road trip en Corse ? N’oublie pas d’épingler cet article.

Cliquez pour évaluer cet article !
0/5 - (0 votes)

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *