4 jours aux Dolomites en Automne : que faire ?

4 jours aux Dolomites en Automne : que faire ? L’Automne et ses couleurs d’Automne sont à couper le souffle et donnent un charme particulier aux lacs.

Les Dolomites, en Italie, est un endroit incontournable pour les amoureux de la nature et tout particulièrement pour ceux qui aiment se perdre dans les montagnes et les lacs. Elles sont situées au Sud de la région du Tyrol, à la frontière de l’Autriche dont elles ont longtemps fait partie.

Dans cette région, la culture autrichienne se mélange à la culture italienne où l’on parle aussi bien l’allemand que l’italien et où la gastronomie est fortement influencée par la culture autrichienne.

Les impressionnantes Alpes Italiennes sont encore si peu connues du grand public et ce, malgré le fait que le massif montagneux est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2009.

Lors d’un weekend prolongé de 4 jours et après avoir déjà bien visité les régions voisines, le Tyrol et la Bavière, nous voulions découvrir cette fois, le charme des montagnes d’Italie. Notre voyage ne se déroulera pas tout à fait comme prévu car notre passage dans la région s’est fait après une importante tempête et à une période charnière de l’année, en Octobre, où la météo ne pardonne pas.

Récit d’un voyage pas comme les autres où les surprises se sont succédées.

4 jours aux Dolomites en Automne : que faire ?

Itinéraire de 4 jours aux Dolomites en Automne

Nous sommes allés aux Dolomites en Octobre 2018, en fin de mois et beaucoup de randonnées étaient fermées et impraticables à cause de la météo. Du fait de la hauteur des points de vue, nous nous y attendions pas forcément, mais sur les chemins d’accès, sur les hauteurs, la neige avait déjà tout recouvert. Malgré ce désagrément plutôt imprévu, nous avons pu tout de même découvrir des petits pépites, que je vous présente ci-dessous. Pour le reste, on reviendra surement dans la région.

4 jours aux Dolomites en Automne : que faire ?

1- Le lac Anterselva : un havre de paix

Information pratique : le parking est gratuit.

Nous avons découvert ce lac par total hasard. En effet, je ne l’avait jamais vu mentionné dans un article de blog lors de mes recherches. Très peu connu et pourtant magnifique. C’est en choisissant notre hôtel pour le séjour que nous nous sommes rendus compte de sa beauté et de son charme. Notre hôtel donnait sur le lac directement, offrant une vue incroyable de bon matin. Quel bonheur de se lever le matin et de découvrir un tel paysage avec ce calme.

À l’automne, les couleurs étaient vraiment fabuleuses. Le mélange du blanc des montagnes enneigées avec les couleurs chaudes des arbres de la forêt offrait un magnifique spectacle.

Il est très facile de se promener autour du lac, comptez environ 1 heure et demie pour marcher les 3,6 km. Chaque recoin du lac offre un point de vue différent, il m’a beaucoup fait penser aux lacs d’Allemagne que j’aime tant.

4 jours aux Dolomites en Automne : que faire ?

2- Le lac Pragser Wildsee (Lago di Braies) – des reflets magiques

C’est LE lac que beaucoup de monde souhaite découvrir et c’était aussi notre cas à vrai dire. Après avoir vu toutes ces photos, ces reflets dignes d’un film, nous étions impatients de nous y rendre et de voir tout ça de nos propres yeux.

Et bien, pour tout vous dire, j’ai un peu été déçue. Peut-être à cause des images que j’en avais, j’avais peut-être trop d’attentes à son propos. Attention, le lac est très beau, ne vous détrompez pas, mais je l’ai trouvé beaucoup moins impressionnant en réel. Seule une montagne se reflète dans l’eau, qui était verdâtre à notre venue, et le lac est tout petit. Vous faites facilement le tour du lac en une heure et demie de marche (4km), très simple et facile d’accès.

Encore une fois, les couleurs d’automne étaient magiques. Nous avons pu observer le lac sous toutes ses coutures en faisant le tour et quel spectacle. Le paysage et les couleurs changeaient en permanence avec le coucher de soleil approchant, nous laissant vers la fin, dans une atmosphère de film, avec le lac recouvert d’une brume avec un lumière presque inexistante. Une expérience magique, je vous laisse découvrir cela avec les photos.

Au moment de notre visite, les bateaux n’étaient pas utilisables et la maison était fermée donc impossible de marcher sur le ponton en bois. En revanche, nous étions presque seuls sur place, en fin d’après-midi.

Information pratique : le parking coûte de 7h00 à 17 h, 6 € pour les 3 premières heures. De 17h à 20h, 4 € pour les 3 premières heures. De 20h à 7h le matin, 2 € pour les 3 premières heures. Pour chaque 30 minutes de plus, tu payes 0,80 € de plus. Maximum 12 € la journée.

4 jours aux Dolomites en Automne : que faire ?

3- Le lac Karersee (Lago di Carezza) – notre déception face aux évènements

Laissez-moi vous expliquer pourquoi j’emploie le mot déception. Je ne parle pas de sa beauté, non car nous n’avons pas eu l’occasion de l’observer. 🙈

Nous n’avons vraiment pas eu de chance mais la nature est bien plus forte que nous parfois. Quelques jours précédant notre visite, la région a été touchée par une importante tempête, le 30 octobre exactement. Une grande partie du lac a été détruite. La majorité des arbres autour du lac ont été renversés, rendant impossible la visite du lac pendant plusieurs semaines, le temps de tout nettoyer et de rendre le chemin praticable et non dangereux de nouveau. Les routes d’accès au lac étaient toutes fermées. D’ailleurs dans les proches alentours du lac, elles étaient recouvertes d’arbres tout du long. Les services locaux ont mis plusieurs semaines pour rendre la région et le lac en état.

4 jours aux Dolomites en Automne : que faire ?

4- Le Tre Cime di Lavadero – notre tentative

Nous prenons la route en direction du point d’entrée du Tre Cime Di Lavadero. Une route magnifique, entourée de montagnes et de forêts, comme un peu partout dans la région. Nous roulons, les arbres défilent, aux tons orangés et jaunes, l’automne est bien présente et le paysage en est vraiment très beau. Quand tout d’un coup, mais vraiment d’un coup, les couleurs changent et le décor se transforme et devient blanc, tout blanc. LA NEIGE !

Nous sommes émerveillés sur le coup de ce tel changement et puis c’est si jolie ! Mais nous sommes aussi surpris et on s’interroge. En effet, qui dit neige, dit entrée fermée probablement. Nous roulons dans ce paysage enneigé où les routes sont toutefois déblayées jusqu’à arriver à une petite auberge et à un parking. Il nous reste 5 km. On continue ? Rebrousse chemin ?

On tente à pied pour avoir une idée de la route. Impossible de reprendre la voiture, tout est rempli de neige. Pour vadrouiller sur des routes pareilles, il faut l’équipement adéquat, ce qui n’était pas le cas pour nous. On s’arrête quand même faire quelques photos puis on rebrousse chemin, nous sommes déçus et nous repartons.

La récompense.

Sur ce chemin, nous nous arrêterons à deux jolies lacs : le Lago di Misurina (1er sur les photos) et le second, découvert complètement par hasard (nous n’avons pas retrouvé le nom).

Aux lacs, tout paraît fermé et totalement « mort », il y a quelques touristes et c’est tout. L’ambiance est assez étrange à cette période, entre la fin de la période touristique de l’été et avant le début de celle de l’hiver. Au moins, pour cette fois, on ne peut pas se plaindre d’être entouré de touristes. On est littéralement seuls au monde et c’est assez agréable. Encore une fois, ce n’est que partie remise, nous reviendrons, c’est sûr !

4 jours aux Dolomites en Automne : que faire ?

5- La chapelle Val Di Funes – très pittoresque

Bon, celle-ci, neige ou pas neige, tempête ou pas, normalement on peut y accéder. Du moins, on l’espère. 🙃

L’église est l’endroit qui nous a demandé le plus de route pour l’atteindre. Elle est assez éloignée du reste des points de vue visités jusque-là. Nous avons roulé deux bonnes heures pour y arriver. Encore une fois seuls au monde, aucun touriste avec nous, c’est très appréciable. Nous nous promenons jusqu’à l’Église et autour, espérant avoir un jolie point de vue sur les montagnes. Manque de bol, encore une fois la météo n’est pas avec nous (décidément) et la vue est totalement couverte. On marche quand même sur les hauteurs, on se balade un peu puis la pluie arrive. Cela nous décide à rentrer à l’hôtel, au chaud.


4 jours aux Dolomites en Automne : que faire ?

Informations pratiques pour visiter les Dolomites en Automne


Comment se rendre pour 4 jours aux Dolomites en Automne ?

Vous pouvez vous rendre aux Dolomites de trois façons : en avion, en train et en voiture.

En avion, vous pouvez facilement trouver des vols pas cher des compagnies low costs pour les villes les plus proches à savoir Munich, Milan ou encore Venise.

En train, il est possible de faire un trajet de nuit depuis Paris avec le Thello qui assure des voyages entre la France et l’Italie. Si vous voulez rejoindre Munich en train, vous pouvez prendre le TGV à la gare de l’Est en direction de München HBF. Le trajet dure 6 heures avec un changement à la gare de Stuttgart d’environ 15-20 minutes et coûte dans les environs de 100 à 150 € aller-retour par personne.

En voiture. Habitant sur Munich, nous avons opté pour cette option qui est selon moi la plus simple et pratique. En revanche, depuis la France, je pense que la voiture est le moyen de transport le plus fatiguant et cher avec les divers péages. Pour visiter la région en toute tranquillité, la voiture est recommandée afin de se déplacer au cœur des Dolomites. Vous pouvez la louer à votre arrivée à la gare ou à l’aéroport de Munich, Milan ou Venise. Pour 4 jours, la location d’une voiture coûte environ 300 € avec assurance (estimation faite pour la période d’octobre). Vous pouvez évidemment faire votre propre estimation en fonction de vos données précises sur les différents sites de location de voiture.

Quand aller 4 jours aux Dolomites en Automne ?

Les régions montagneuses sont à prendre avec des pincettes quand vous souhaitez les visiter.

Été : la période la plus touristique, la plus chaude et celle où vous êtes sûrs que tous les sites sont ouverts aux visites. Les randonnées sont possibles et accessibles de juin à septembre en moyenne.

Hiver : cette période peut être magnifique avec la neige. Il faut prendre en considération que les lacs sont surement gelés et que les randonnées sont difficiles d’accès voire probablement fermées.

Automne et printemps : ces deux saisons sont un peu à cheval car en fonction de l’année et du mois exact, plus ou moins de randonnées seront accessibles. A privilégier, si vous aimez les couleurs et l’atmosphère de ces saisons tout particulièrement et si vous voulez fuir le tourisme. Mais prenez bien en considération que vous risquez de ne pas pouvoir tout faire et tout voir à ces périodes.

Où dormir aux Dolomites ?

Nous avons logé à l’hôtel 3* Seehaus – Only Adults – Mountain Lake Resort pour nos 3 nuits. Nous avons payé 450€ pour une très grande chambre double avec balcon vue sur le lac Anterselva, petit déjeuner et diner compris. L’hôtel dispose d’un SPA bien-être et d’un restaurant. Le petit déjeuner était vraiment top, copieux et délicieux. Quant aux dîners, nous avions chaque soir, un menu en 5 plats. Le grand luxe, d’autant plus que la nourriture était excellente ! Le coût peut paraître élevé au premier abord mais quand on additionne les repas inclus par jour, au final l’hôtel a un très bon rapport qualité-prix. Nous avons adoré séjourner ici, confort, calme, vue de dingue, repas parfaits et très bien situé. Je recommande fortement cet hôtel si vous êtes de passage aux Dolomites. D’ailleurs, le lac Anterselva est tout à fait magnifique. Très peu connu, il vaut le détour.

Mon avis sur 4 jours aux Dolomites en Automne

J’ai adoré mon séjour aux Dolomites. C’est l’endroit parfait pour partager son temps entre les visites de lacs et randonnées dans la montagne avec le soin de soi et repos. La région des Dolomites est sublime, remplie de très beaux endroits, le tout peu éloigné les uns des autres. Les amoureux de la nature seront servis et récompensés de leurs efforts. En parallèle, les Dolomites est un endroit où il fait bon de prendre le temps et de s’accorder des petits plaisirs. La plupart des hôtels possèdent un SPA et la nourriture proposée est aussi très bonne.

J’ai visité 4 jours les Dolomites en Automne, une saison à risque, dans le sens où, tout ne sera pas forcément accessible. Je confirme ! Nous avons pu voir 30% seulement de ce que l’on avait prévu. En revanche, les couleurs étaient vraiment magiques. L’envie est d’y retourner plus en été pour pouvoir faire les randonnées. Et j’ai hâte, rien que d’y penser !


Tu es sur Pinterest ?

Envie de visiter les Dolomites ? N’oublie pas d’épingler cet article.

Cliquez pour évaluer cet article !
5/5 - (1 votes)

2 commentaires

  1. Enfin depuis 2022, deux guides touristiques francophones:
    -“Dolomites Alpes italiennes” chez Petit Futé,
    -“Dolomites” chez Lonely Planet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *